Norman Reedus mordu par une fan de The Walking Dead

Norman Reedus est victime de l'amour incommensurable que lui portent les fans de The Walking Dead

bite-me-grand

L'acteur, qui expose ses talents de photographe à Los Angeles, a été mordu par une fan de la série de zombies trop enthousiaste, lors de son passage à la convention Walker Stalker Con dans le New-Jersey.

Publicité

D'après les témoins de la scène, la fan en question attendait sagement dans la file pour avoir son autographe signé par Norman Reedus, qui incarne le taiseux et bad ass Daryl Dixon dans The Walking Dead. Jusqu'ici tout va bien.

Quand Robin Grover arrive enfin au niveau de son idole, elle explique alors à l'acteur comment elle aime prétendre qu'ils sont mariés (hum) et tout se déroule à peu près bien, jusqu'à la photo finale. Sans explications, la fangirl perd alors les pédales et au lieu de dire "cheese", Robin mord la poitrine de Daryl Dixon ! Oui, vous avez bien lu. Devant cette agression improbable, la sécurité est alors vite intervenue pour raccompagner la femme vers la sortie. Elle est depuis persona non grata dans les prochains événements où l'acteur se déplacerait.

Um please don't

Une photo publiée par norman reedus (@bigbaldhead) le

Publicité

 

Robin Grover est revenue sur son acte dans la presse américaine : "J'ai eu la chance de pouvoir rencontrer l'amour de ma vie, et je me retrouve bannie de la convention, je perds deux photos achetées 100$ avec lui parce que j'ai perdu l'esprit. J'étais tellement excitée de me retrouver à côté de lui, que j'ai tourné ma tête et je l'ai mordu ! se souvient-elle. Je n'ai jamais voulu lui faire du mal. Je suis vraiment désolée Norman." conclut-elle.

Publicité

De son côté, l'acteur n'a pas porté plainte (plus de peur que de mal, ses blessures sont superficielles) et a réagi à cette attaque avec une bonne dose d'humour. Il arborait sur Instagram un tee-shirt au message explicite : "Do not bite me", référence à la promo de la saison 6 de The Walking Dead où il portait la même tenue avec la phrase "Bite me", qu'il ne fallait évidemment pas prendre au pied de la lettre. Merci pour lui.

Par Marion Olité, publié le 08/12/2015

Copié

Pour vous :