On en sait (beaucoup) plus sur la saison 2 de True Detective

Les acteurs, le scénario et la réalisation : on en sait enfin plus sur la deuxième saison de True Detective

Après des semaines de rumeurs, de noms annoncés puis retirés, la deuxième de True Detective semble enfin avoir son lot de confirmations. Tout d'abord du côté du casting. Si l'on en croit les informations du site The Wrap, Colin Farrell, Vince Vaughn, Taylor Kitsch et Elisabeth Moss en font partie.

Colin Farrell (Total Recall, La Recrue, Bons baisers de Bruges) et Taylor Kitsch (John Carter, Du Sang et des larmes, Savages) prendraient la place du duo Matthew McConaughey - Woody Harrelson. Le premier jouereait Ray Velcoro, amoché par un passé professionnel et personnel douloureux avec une ex-femme et un gosse dans les parages. Le deuxième incarnerait Paul Woodrugh. 28 ans au compteur, vétéran de l'armée qui a eu droit à son quota de violence et de destruction.

Publicité

On peut donc dire adieu aux personnages principaux de la première saison.

Vince Vaughn, qui est en négociation, camperait Frank Seymon, un homme d'affaires qui collabore avec la mairie. À ses côtés, Elisabeth Moss. L'actrice de Mad Men et de Top of The Lake prendrait le costume de Ani Bezzerides, le shérif de la ville de Monterey. On nous précise dans notre oreillette que Michelle Forbes, de la série The Killing, sera aussi dans le coin. Elle pourrait jouer l'ex-femme de Colin Farrell.

Publicité

Dans la Californie profonde

Lors de son passage en mai dernier sur une radio de Los Angeles, Nic Pizolatto, créateur et scénariste de la série avait affirmé :

L’action prend place en Californie. Pas à Los Angeles mais dans des lieux californiens moins connus. On va tenter de capturer une certaine ambiance psychosphérique de ces endroits, un peu comme nous l’avions fait dans la première saison.

Depuis, le pitch s'est solidifié. Toujours dans ce bon viel État de la Californie, on retrouve un certain Ben Caspar, une personnalité d'une ville fictionnelle, mort près de Big Sur. Sur son corps, des signes sataniques. Le monsieur est aussi connu pour s'être engagé dans un projet de construction d'une autoroute afin de lier nord et sud. De la même manière que la première saison, tout commence par un meurtre.

Publicité

Enfin, du côté de la réalisation, Andrew Dominik, réalisateur de L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford et de Cogan : Killing Them Softly est pressenti pour réaliser un ou plusieurs épisodes. Tout dépend s'il aura le temps, attendu aussi derrière la caméra pour Blonde, un biopic sur Marilyn Monroe. On parle aussi de William Friedkin, réalisateur de L'Exorciste. Mais rien n'est confirmé à son sujet.

Par Louis Lepron, publié le 05/08/2014

Copié

Pour vous :