© Fox

On t'a vu : Chris Pratt se la jouer écolo fumeur de pétards dans Newport Beach

Bien avant d'enfiler la veste en cuir stylée de Star Lord, l'acteur arborait un magnifique bonnet péruvien et voulait sauver la planète.

© Fox

© Fox

À une époque pas si lointaine existait un monde où Chris Pratt n'était pas encore Chris Pratt, mégastar hollywoodienne enchaînant à vitesse grand V les premiers rôles de blockbusters américains. À l'image des personnalités les plus bankables d'Hollywood, l'acteur originaire du Minnesota a du se lancer sur le petit écran avant d'acquérir une certaine notoriété. Un rite de passage quasi inévitable, éprouvé par sa collègue de Passengers, Jennifer Lawrence.

Publicité

Le Gardien de l'environnement

Publicité

Automne 2006. Sortant tout juste du tournage de la fiction familiale Everwood, un Chris Pratt, alors âgé de 27 ans, trouve refuge sur la côte californienne. À Newport Beach plus exactement, bourgade friquée du comté d'Orange mais également une série pour ados signée Josh Schwartz (ChuckGossip Girl). Alors à sa saison 4, le show accueille à bras ouverts notre Star Lord international dans un rôle aux antipodes de ce à quoi il nous a habitué ces derniers temps.

Pendant une bonne partie de la saison, Pratt s'improvise bobo-gauchiste écolo, constamment en train de militer pour des causes environnementales. Un José Bové des campus américains, en quelque sorte. Lors d'un épisode plus particulièrement, Ché décide d'embarquer l'innocent Seth Cohen (Adam Brody) pour une virée camping impromptue afin de l'aider à trouver son animal spirituel. Sur place, les deux finissent par inhaler des produits pas ultra légaux et partent dans un trip hallucinogène complètement pété.

Publicité

Le hasard veut que leur délire sous drogues ait lieu pile le Jour de la Marmotte, une véritable célébration aux USA prenant place le 2 février, dont le but est de prédire l'arrivée du printemps. Ça ne s'invente pas ! Pour fêter ça comme il se doit (et surtout parce qu'ils sont relativement perchés), les deux décident de libérer une marmotte retenue prisonnière et terminent au poste de police.

Tout au long de leur bad trip, Ché est d'ailleurs convaincu que Seth est en réalité son âme-sœur après l'avoir aperçu dans un rêve. Alors sous les verrous, il fait la rencontre d'une jeune donzelle toute aussi déterminée que lui à sauver l'environnement et réalise que son soulmate est en fait cette belle inconnue. Les deux quittent Newport Beach (la ville, comme la série) pour filer le parfait amour. On peut supposer qu'il s'est ensuite séparé de cette nana pour emménager à Pawnee dans l'Indiana. Les vrais comprendront.

Chris Pratt sur tous les fronts

Depuis ses années Newport Beach, l'acteur est surbooké et collectionne les rôles dans des productions US à gros budgets. Dompteur de dinosaures dans le remake de Jurassic Park en 2015, Pratt semble avoir trouvé chaussure à son pied en interprétant le survolté Star Lord dans Les Gardiens de la Galaxie. Personnage que l'on retrouvera d'ailleurs en 2017 dans un second opus clairement attendu.

Publicité

pratt1

S'il boude visiblement le petit écran depuis quelques années, Chris Pratt a commencé à accroître sa visibilité grâce à la trop peu connue Parks and Recreation, diffusée de 2009 à 2015 sur NBC. Durant sept saisons à l'humour décapant, il prêtait ses traits à Andy Dwyer, un chic type procrastinateur et aussi innocent qu'un gosse de 8 ans. Fun fact : son personnage, initialement conçu pour n'apparaître que dans une poignée d'épisodes, a tellement été jugé attachant par les producteurs qu'ils ont préféré le garder, lui offrant même une promotion. Trop fort, le Chris !

Par Florian Ques, publié le 06/01/2017

Copié

Pour vous :