On t'a vu : Jennifer Lawrence en look girly so années 80 dans Médium

Difficile à croire, mais J-Law n'a pas toujours été la it girl d'Hollywood. Comme beaucoup, elle a d'abord dû passer par la case "petit rôle anecdotique dans une série procédurale".

jennifer-lawrence-feat

On ne devient pas mégastar bankable d'Hollywood du jour au lendemain, et ce n'est pas Jennifer Lawrence qui prétendra le contraire. Bien avant qu'elle ne devienne une archère badass dans Hunger Games et s'improvise mécanicienne de l'espace pour Passengers, la jeune femme a collectionné les rôles de guest dans un petit lot de séries US. Outre Monk ou bien Cold Case : Affaires classées, elle a effectué non pas un mais deux brefs passages dans Médium.

Publicité

Plus rétro, tu meurs

Publicité

Rembobinons jusqu'en 2007, où la carrière d'une Jennifer ado n'est pas encore aussi florissante qu'aujourd'hui. Pour joindre les deux bouts et se faire un petit nom dans le monde impitoyable de l'industrie télévisuelle, elle se dégote un rôle mineur dans Médium, à l'époque un hit sur NBC. La série se centre sur Allison DuBois (Patricia Arquette), une médium (quelle surprise !) mettant ses dons au service du bureau de procureur de Phoenix afin de les aider dans des affaires délicates. Le temps d'un épisode, la vedette des Hunger Games campe Claire Chase, une jeune vendeuse dans une boutique de mariage devenant la victime de l'amant déglingué de sa mère. Promis, on ne l'invente pas.

Mais l'aventure Médium ne s'arrête pas là pour Jennifer Lawrence. Sa prestation ayant dû marquer les producteurs du show, ces derniers décident de faire une nouvelle fois appel à elle, avec un léger twist. Le personnage qu'elle avait précédemment incarné étant décédé, elle endosse un tout nouveau rôle et pas des moindres : Jennifer devient Allison DuBois, version teenager des années 1980. Pour l'occasion, l'actrice arbore une mise en plis top niveau et une tonne de colliers bling bling. On est loin de la Katniss Everdeen en tenue de combat moulante.

Publicité

Il est nécessaire de préciser que dans Médium, toutes les filles DuBois ont des aptitudes surnaturelles. Dans l'épisode 2 de la saison 4, la jeune Ariel fait donc la rencontre de sa mère Allison dans un rêve récurrent pour le moins particulier. La nuit, elle voyage dans le passé, jusqu'aux années lycée de sa maman, et côtoie donc une Jennifer Lawrence encore méconnue. On peut ainsi la voir échanger quelques ragots, avoir le cœur brisé par un garçon et se faire pécho par les flics pour fumer de la weed. Quelle bad girl, cette Jennifer !

Un début à tout

Il faut bien commencer quelque part et Jennifer Lawrence l'a bien compris. Si ses deux apparitions dans Médium ne doivent pas représenter un temps d'antenne considérable, elles lui auront permis de gagner en visibilité et d'élargir son CV. Par la suite, de 2007 à 2009, la chouchoute d'Hollywood a obtenu un rôle principal dans la sitcom The Bill Engvall Show. Ça vous dit quelque chose ? Ne vous inquiétez pas, nous non plus.

Publicité

En tout cas, cette comédie US signe le dernier passage en date de Jennifer devant les caméras du petit écran. À la place, elle y préfère le 7e art et enchaîne les longs-métrages depuis. Du blockbuster estival (X-Men : Apocalypse) au film d'horreur confidentiel (La maison au bout de la rue) en passant par la dramédie touchante (Happiness Therapy), la jeune femme est devenue une actrice accomplie et s'est imposée comme l'une des it girls de l'industrie ciné. On espère tout de même la voir un jour de nouveau sur la petite lucarne, à l'image d'une Shailene Woodley à l'affiche en 2017 de la mini-série Big Little Lies sur HBO.

Par Florian Ques, publié le 28/12/2016

Copié

Pour vous :