On t'a vu : Rami Malek sortir les crocs dans Twilight

Avant de pianoter sur son ordinateur et de souffrir de phobie sociale dans Mr. Robot, Rami Malek se joignait à Bella et Edward pour combattre les Volturi dans le dernier chapitre de Twilight.

Nous sommes le 14 novembre 2012. La saga Twilight touche à sa fin dans les salles obscures, et les vampires commencent à sucer l'ennui de leurs fans plutôt que leur sang. La franchise ciné aura tout de même rapporté plus de 3 milliards de dollars à travers le monde.

Publicité

Dans ce dernier volet, la fille de Bella et d'Edward vient de naître. Mais les Volturi ne voient pas d'un très bon œil l'arrivée de cette hybride, qui met leur caste en danger. Pour empêcher les Cullen de prendre le pouvoir, les tuniques rouges vont provoquer en duel la famille d'Edward et Bella.

Au milieu de la rixe finale qui oppose la team Cullen et les loups-garous à la team Volturi, une strige s'élève et renverse le cours de la bataille. L'acteur qui se cache derrière ce suceur de sang incarnera plus tard un célèbre hacker.

Un éternel Bernardo

Publicité

Ce vampire sapé d'une écharpe classique et d'un collier orné d'une croix chelou n'est autre que Benjamin, aka Rami Malek. À travers ses sombres lentilles couleur ambre, Benjamin s'envole au milieu du champ de bataille pour frapper le sol d'un coup de poing dévastateur. Il débarrasse ainsi Bella de ses adversaires et offre un sérieux avantage à ses compagnons.

Ce coup de poing surpuissant provoque l'ouverture d'une brèche dans la terre, permettant aux vampires ralliés à la cause des Cullen de prendre l'avantage. Sans aucune ligne de dialogue, Rami Malek parvient tout de même à se faire remarquer, ne serait-ce que pour une poignée de secondes.

L'acteur a fait ses premiers pas dans l'épisode "In the Clamor and the Clangor" de Gilmore Girls. Il enchaîne ensuite rapidement des petits rôles dans La guerre à la maison, 24 heures chrono et Band of Brothers. Bref, de Benjamin à Elliot, Rami Malek n'a jamais été un grand bavard, mais il a toujours su se faire remarquer.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 14/07/2016

Pour vous :