Breaking Bad, Sherlock : si vos héros de séries étaient sur Airbnb

Et si les habitations de vos personnages de séries préférés étaient mis en location sur Airbnb ? Des annonces aussi fictives que les lieux qu’elles concernent, évidemment.

Depuis qu’on a appris que la Murder House d’American Horror Story saison 1 pouvait être louée sur Airbnb, on s’est pris à rêver…

Que diriez-vous de passer un week-end exotique dans la pyramide de Meereen, résidence temporaire de Daenerys Targaryen ? Plutôt amateur de culture british ? Rendez-vous au 221B Baker Street, cocon douillet et réservoir à idées de Sherlock.

Publicité

Virée exotique à Essos

Publicité

meereen

Où ? La Grande Pyramide Meereen de Game of Thrones

Propriétaire : Daenerys Targaryen

Publicité

Le logement : Située à Meereen, cité florissante de la côte Nord-Est de la Baie des Serfs, où la grande rivière Skahazadhan se jette dans la mer Dothrak, la Grande Pyramide a (littéralement) le monde d’Essos à ses pieds. Sur 33 niveaux, elle culmine à 250 mètres de haut et comprend tellement de pièces et de salles qu’on a renoncé à les compter.

Ses murs, de plus de 9 mètres d’épaisseur, assurent une isolation phonique et thermique optimales. Ils serviront également de protection non négligeable en cas d’émeutes - les habitants sont parfois un peu vindicatifs.

got

Publicité

Chambres : vous n’aurez que l’embarras du choix. La suite royale, occupée le reste de l’année par la Khaleesi, offre une vue imprenable sur la vallée depuis son balcon.

Equipements : un vaste hall vous permettra de recevoir vos amis et de les scruter du haut de votre trône. Chaque pièce est équipée d’un détecteur de fumée… la propriétaire des lieux étant la mère de trois dragons, c’est sans doute plus prudent.

Prix : une modeste contribution qui financera l’armée de Daenerys, les Insoumis. Les cartes bleues ne sont pas acceptées.

Pour croquer la Grosse Pomme à pleine dents

Friends_building

Où ? L’appartement des Friends

Propriétaire : Monica Geller

Le logement : vous trouverez cet appartement, niché dans le quartier de Greenwich Village, aux croisements de Bedford Street et Grove Street. Il se compose d’une grande pièce principale, entrée sur salon et cuisine ouverte, joliment décorés dans un écrin mauve, une salle de bain, deux chambres et un placard secret où la propriétaire range son bordel (à n’ouvrir sous aucun prétexte !).

Ce coquet cocon dispose aussi d’un petit balcon et d’une grande baie vitrée avec vue… sur l’immeuble d'en face. Et si vous êtes chanceux, vous apercevrez le voisin d’en face, un gros monsieur tout nu qui aime se prélasser devant sa fenêtre. Ô joie, vous pouvez même désormais visiter l'appartement en 3D.

pillow

Chambres : deux. Elles en ont vu passer des histoires de cœur, des blablas sans fin et même une séance d’épilation à la cire entre potes !

Equipements : au sous-sol, une laverie est à disposition. Si vous souhaitez accéder au toit, c’est possible, mais une précaution s’impose : ne laissez pas la porte se refermer derrière vous, sinon vous êtes bon pour une descente le long de l’échelle de secours.

Prix : la valeur à l’achat de cet appartement particulièrement bien situé et spacieux a été estimée à 3 500 000 dollars, tout de même ! Mais il y a sûrement moyen de s’arranger avec Monica pour quelques nuits, à condition de rendre les lieux dans un état impeccable.

Breaking Bad Trip au Nouveau Mexique

walter

Où ? la maison de Walter White de Breaking Bad

Propriétaires : Mr et Mme White

Le logement : dans la réalité, cette charmante bicoque construite au début des années 70 est située au 3828 Piermont Dr, à Albuquerque au Nouveau Mexique, dans un quartier résidentiel plutôt paisible. Toutes sortes de petits commerces se trouvent à proximité : magasin de bricolage, station de lavage auto, fast food spécialisé dans le poulet frit, cabinet d’avocat véreux…

Les propriétaires seront peu regardants quant à vos antécédents judiciaires. Tant que vous ne jetez pas de pizza sur le toit (quelle idée !), ils vous ficheront une paix royale, trop occupés qu’ils seront à déjouer la vigilance des STUPS.

Chambres : trois. La décoration est sommaire, mais les matelas y sont confortables.

Equipements : cette charmante maison de plain-pied est pourvue d’un jardin avec piscine ! Un atout certain quand on connaît le climat aride de la région. Et si vous avez vraiment des choses à cacher, sachez que les combles sous la maison offrent un espace idéal pour planquer… ce que vous avez à planquer (ça ne nous regarde pas).

Prix : si vous avez de bonnes connaissances en chimie, y a moyen de s’arranger. Et si vous souhaitez devenir propriétaire, sachez que la maison de Jesse Pinkman, non loin de là, est à vendre.

Drakkar Noir en mer du Nord

vikings-ship-e1372360001311

Où : là où le vent vous mène, sur les eaux glacées de Vikings

Propriétaire : Ragnar Lothbrok

Le logement : au fil des flots, partez pour une virée en mer au temps des Vikings ! Le confort y est sommaire, mais l’expérience promet d’être inoubliable. N’emportez que le strict nécessaire et pensez aux vêtements chauds ! De la Norvège aux côtes anglaises, pour finalement remonter la Seine, vous verrez du pays.

Petites natures, s’abstenir ! Mieux vaut ne pas avoir le mal de mer, ni les bras trop flappis : il va falloir ramer. Les gros machos sont également priés de rester sur le plancher des vaches : chez les Vikings, les femmes sont les égales des hommes.

Donc mesdames, si vous avez toujours rêvé de piller quelque bourgade et de festoyer autour d’un feu de camp en remerciant les dieux, engagez-vous ! L’armée de Ragnar est toujours à la recherche de nouveaux soldats.

Chambre : si vous pouvez dormir assis, coincé entre un gouvernail et un viking aviné, c’est le séjour qu’il vous faut.

Equipements : on vous aura prévenus, c’est rudimentaire ! En revanche, votre peau vous dira merci après cette cure d’embruns, chargée en iode et en oligo-éléments. Saumon sauvage à volonté (si vous arrivez à le pêcher vous-même).

Prix : une loyauté sans faille à votre nouveau seigneur et maître, Ragnar Lothbrok. Sinon, une bonne chope de bière, ça marche aussi.

Escapade londonienne

mast-Sherlock-Benedict-Martin

Où : 221B, Baker Street, le pied-à-terre du légendaire Sherlock

Propriétaire : Mrs Hudson, la logeuse de Sherlock Holmes

Le logement : le 221B Baker Street de la série de Moffat et Gatiss se trouve en fait à quelques mètres de la célèbre adresse. C’est en effet au 187 North Gower Street, à Londres, que les extérieurs sont tournés. L’intérieur de l’appartement, lui, est filmé dans les studios de Cardiff.

Prévoyez donc quelques heures de train entre le moment où vous mettez la clé dans la serrure de la porte d’entrée et… l’arrivée dans votre salon. Une fois votre destination atteinte, à l’étage, vous trouverez un appartement cosy,  "dans son jus" diraient certains, qui fleure bon le tabac froid, le formol et la poudre à canon.

Le locataire n’est pas très regardant sur la propreté, ni le rangement, mais il remarquera à coup sûr le moindre objet déplacé en son absence. A proximité des transports en commun, ce dernier préfère toutefois appeler un taxi (suite à une mésaventure dans le métro impliquant une bombe à désamorcer). Pas touche à son violon !

nvhdhxt7xfz4nx0awakb

Chambre : une. La déco y est très… personnalisée. On trouve, par exemple, le tableau périodique des éléments sur le mur à côté du lit. Chacun ses goûts. Les mœurs quasi monacales du détective ont permis au matelas de conserver toute son élasticité. Idéal pour comater après une virée au pub.

Equipements : en dehors des enquêtes, la vie de Sherlock ne souffre d’aucune distraction. L’appartement est donc confortable mais spartiate. Pas de télé, mais une vaste cuisine. On prévient tout de même, cette dernière fait plus souvent office de laboratoire que d’anti-chambre de la gastronomie.

Si vous trouvez des organes dans le frigo, refermez la porte. Ne prévenez pas Scotland Yard, et descendez plutôt prendre un sandwich au Speedy’s Café, juste en bas.

Prix : à débattre avec Mrs Hudson. Rappelez-vous simplement que cette dernière est votre logeuse, pas votre femme de ménage !

Nuits coquines, nuits sanguines

cortez

Où ? L’Hôtel Cortez d’American Horror Story

Propriétaire : les fantômes du passé (sérieusement)

Le logement : cet imposant bâtiment a emprunté sa façade à l’Oviatt Hotel de Los Angeles, situé précisément au 617 S. Olive Street. Art Déco jusque dans les moindres détails, le hall d’entrée vous plonge immédiatement dans les années 20. Luxueux, sensuel, l’hôtel se pare de ses plus beaux atours de velours pour attirer les visiteurs dans son antre.

Car, plus qu’un building inerte fait de métal et de béton, c’est bien d’une bête dont il s’agit ici. Elle vous gobe tout cru, vous perd dans ses couloirs, vous traque et vous laisse exsangue. Ses habitants sont aussi pittoresques que dangereux. Alors, déposez vos inhibitions à l’entrée et laissez-vous envoûter. Frissons garantis !

Chambre : selon les disponibilités, vous séjournerez dans le clinquant penthouse de la Comtesse, plus contemporain que le reste et qui respire la luxure. Si vous êtes moins chanceux, vous finirez dans une chambre dont le matelas est peut-être garni d’un cadavre.

ahs

Equipements : tous les services habituels sont à disposition, à la discrétion de la concierge, pas toujours coopérative. Si vous êtes accros aux réseaux sociaux, oubliez ! Il n’y a pas de wifi.

Mais n’ayez crainte, les distractions ne devraient pas manquer : de la salle de jeux vidéo vintage, à la pièce réservez aux tortures, si vous n’êtes pas déjà occupés à fuir pour votre vie ou en pleine orgie, vous ne vous ennuierez pas.

Prix : votre âme. Et c’est non-négociable.

Par Delphine Rivet, publié le 03/03/2016

Copié

Pour vous :