©TheCW

Penn Badgley révèle avoir été agressé par des fans de Gossip Girl

Les années Gossip Girl ne lui ont pas laissé que des bons souvenirs.

© The CW

En pleine promo de sa nouvelle série, la prometteuse You, qui tourne autour des thématiques du harcèlement et de l’obsession à l’époque des réseaux sociaux, Penn Badgley s’est confié au site Daily Beast sur ses années Gossip Girl, qui l’ont révélé au grand public et l’ont rendu particulièrement célèbre du côté des adolescentes énamourées de son personnage. Du jour au lendemain donc, l’acteur est devenu l’objet de l’affection et l’obsession de milliers de jeunes femmes à travers le monde.

Publicité

"Je pense qu’en tant qu’acteur, vous pouvez devenir un objet de désir, ce à quoi les femmes sont déjà plus ou moins habituées à travers le monde. J’ai définitivement été – et je ne veux pas donner dans le sensationnel –, mais j’ai littéralement été agressé par plusieurs personnes à cette époque. C’est ce qu’elles font."

Daily Beast ajoute que Penn Badgley a pris mille précautions avant de leur dire cela, expliquant qu’il avait conscience aussi du privilège d’être un homme, blanc, et qu’il ne voulait pas que cette déclaration soit prise de la mauvaise manière. L’affaire de Terry Crews, qu’il a cité, a agi sur lui comme un catalyseur : "Ce genre de choses arrivent." Il poursuit : "En tant qu’homme particulièrement, on vous fait comprendre que lorsque cela arrive, vous devriez vous sentir flatté. Particulièrement quand cela vient de quelqu’un qui est aussi un objet de votre désir."

Inévitablement, les déclarations de l’acteur ont été reprises par de nombreux médias à travers le monde, ce qui a inquiété Penn Badgley. Il s’est fendu d’une clarification sur le sujet, publiée par communiqué.

Publicité

"Je n’avais pas pour but de confesser un traumatisme personnel. Je voulais parler de la façon dont les barrières émotionnelles et physiques sont violées pour des personnes publiques, qui sont vues comme des objets de désir.

Selon de nombreux facteurs, cela peut aller d’un abus conscient à quelque chose de plus inconscient – et c’est ce que je voulais pointer, avec prudence, dans le contexte d’une discussion autour du fanatisme et des normes culturelles qui encouragent des comportements abusifs ou manipulateurs. Ces mêmes normes sociales confortent les prédateurs, et pas exclusivement les prédateurs hommes. Ils nous affectent et nous infectent tous."

Par Marion Olité, publié le 12/09/2018

Copié

Pour vous :