Peta milite pour que les Tortues Ninja mangent des pizzas véganes

Cowabunga, le cri des végans.

© Teenage Mutant Ninja Turtles: The Official Pizza Cookbook/Pocket Books

Entre deux affrontements contre Shredder et Kang, Leonardo, Donatello, Michelangelo et Raphael prennent une pause bien méritée dans les égouts auprès de leur sensei Splinter. Là, la petite famille s’adonne à son activité favorite : avaler des dizaines et des dizaines de parts de pizza. Hawaïenne, au pepperoni, au salami mais aussi au pop-corn, au beurre de cacahuètes voire à la guimauve, les quatre frangins ne se privent jamais. Mais Peta ne voit pas cette alimentation déséquilibrée, monotone – et surtout carnée – d’un très bon œil.

Publicité

En septembre 2018, Nickelodeon lancera la diffusion d’un reboot des Tortues Ninja en 2D, baptisé Rise of the Teenage Mutant Ninja Turtles, comme une madeleine de Proust offerte à tous les fans de la série animée des années 1990. Entre-temps, ils ont eu la surprise de recevoir une lettre écrite à la main par Lisa Lange et Lauren Thomasson, qui ne sont autres que la vice-présidente et une cheffe de projet de l’association de défense des animaux Peta (People for the Ethical Treatment of Animals).

Dans cette missive, les rédactrices demandent à la chaîne de remplacer les plats gourmands des quatre tortues par quelque chose de plus sain : des pizzas véganes. Voici un extrait de la lettre synthétisant leurs motivations, disponible en intégralité sur le site de Peta : "Les enfants d’aujourd’hui adoptent la nourriture végane, alors pourquoi Les Tortues Ninja de notre époque ne feraient-elles pas la même chose ? La pizza végane est populaire, c’est plus sain et de loin plus respectueux des animaux, contrairement à la simple et démodée pizza au fromage. Peta pense que les 'Héros dans une Demi-Carapace' devraient soutenir cette cause".

Publicité

Par la suite, la lettre cite des statistiques sur l’évolution de l’adoption du régime végétalien chez les jeunes Américains. On apprend que de plus en plus de lycéens issus de la génération Z optent pour un menu végan à la cantine (une hausse de 42 % en quatre ans). Au passage, l’association rappelle que New York (et ses célèbres pizzerias), la ville des justiciers mutants, s’est adaptée depuis plusieurs années aux nouveaux modes de consommation et d’alimentation.

Pour le moment, la chaîne n’a pas répondu ni transmis de communiqué à la presse pour donner sa réponse à Peta. Entre deux pizzas aux marshmallows et aux bonbons, on ne doute pas que Raphael pourrait commander une petite provençale pour ses frères et lui, histoire de calmer leurs estomacs tout en donnant le bon exemple aux spectateurs de la série animée.

Par Adrien Delage, publié le 01/02/2018

Copié

Pour vous :