Petite histoire de la drague, de la préhistoire à Netflix & Chill

Proposer un "Netflix and chill" est aujourd'hui synonyme d'une invitation pour une partie de jambes en l’air,  mais comment faisait-on avant ?

a8e019e7435e37873423a39a403a0032

Avant de devenir un meme, "regarder Netflix et se détendre" était une vraie technique pour attirer de façon innocente l’élu(e) de son cœur à son domicile. Relax, on proposait un marathon de séries accompagné de quelques grignotos et, avec un peu de chance, on laissait les deux corps se rapprocher dans le trou du canapé.

Publicité

Une méthode si efficace que "netflix and chill" revient désormais à une invitation directe pour une partie de jambes en l’air. Mais comment faisait-on avant Netflix pour tenter une approche ?

À la préhistoire : barbaque and chill

Préhistoire

Image issue du film La guerre du feu de Jean-Jacques Annaud

Avant l'invention de Netflix, d’internet, de la pilule contraceptive et des boutons de manchettes, l’homme était un peu con. Les méthodes de séduction pour attirer un(e) futur(e) voisin(e) de chambrée faisaient appel à nos instincts de survie dictés par la faim.

Publicité

La méthode : poser une entrecôte sur le sol à la vue de la personne convoitée. L’amour était souvent consommé dans les cinq minutes suivantes.  Les plus sensibles se contentaient de proposer une balade-cueillette de baies au coucher du soleil, et tentaient une approche honnête en dévoilant leurs sentiments, mais ça ne marchait jamais.

N.B : Pour ceux qui voudraient tenter la technique aujourd'hui, nous ne sommes pas responsables en cas d'échec

Durant l'Antiquité : négoce and chill

Antiquité

Publicité

Petit à petit, l’Homo double sapiens devint plus civilisé. Se couvrant le sexe d’un voile pudique, il inventa des concepts tels que la religion ou l’argent (aucun rapport). Fier d’être parvenu à s’extirper de la fange de ses ancêtres, l’homme antique était très conscient de son récent statut d’homme civilisé.

Finis les viols champêtres, désormais on se comportait en vrai gentleman en achetant sa femme à son père avec son salaire d’honnête homme, et on faisait des ptites orgies à la cool. C’est tout de même plus courtois.

Au Moyen-âge : ambiance joute and chill

Moyen Age

Publicité

Nous voici arrivés à l’ère des seigneurs et de leurs vassaux. Soyons honnêtes, et tant pis pour Chrétien de Troyes, les hommes de cette époque étaient plus connus pour leur violence que pour leur prose amoureuse. Pour démontrer l’étendue de sa force et sa détermination à trouver descendance, on n’hésitait pas à éliminer la concurrence en s’affrontant à coups de lances en bois, fléaux, et bien sûr épées issues des meilleures forges du pays. Ambiance.

Temps Modernes : plutôt  fiacre and chill

fiacre

Image issue du film Chéri de Stephen Frears

Avant de pimper sa gova, le gentilhomme devait louer les services d’un cochet pour emmener Momone en balade. Que ce soit pour aller au théâtre ou partir en escapade dans une demeure bourguignonne, le fiacre est à la fois moyen de transport et petite pièce où promiscuité et rideaux fermés incitent à la débauche. Loin des salons remplis d’oreilles malveillantes, on pouvait enfin déclarer sa flamme à l’élu(e) de son cœur… ou lui offrir un peu de raisin si on était médecin. La méthode perdura de la renaissance jusqu’à une partie de la révolution industrielle.

XXème siècle : mixtape and chill, évidemment

Mixtape 1

Image issue du film Un monde pour nous de Cameron Crowe

XXème siècle, la femme se libère enfin et acquiert une autonomie d’esprit qui en perturbe plus d’un. Ceux qui ne parviennent pas à draguer avec leurs mots disposent de l’arme ultime : la mixtape. Format cassette, format minidisk, format cd gravé, elle se décline sous toutes ses formes et s'écoute bien entendu à deux, en entier, si vous voyez ce que je veux dire... 

2015 : Netflix and chill

netflixhchill

Pour ceux qui sont tentés par l'expérience, prévoyez évidemment une bonne série pour justifier votre invitation, sinon ce serait trop louche. Attention, pas trop addictive non plus, car si vous êtes pris dans un tourbillon de binge watching, vous n'arriverez jamais à trouver une fenêtre de tir pour révéler vos intentions.

Il convient également d'attendre un peu plus longtemps que les traditionnelles première vingt minutes du premier épisode pour tenter une approche. Vous ne voulez pas finir seul(e) dans votre chambre éclairée par des bougies couleur chocolat, avec votre sachet de chips au vinaigre ? Alors du tact que diable !

Par Geoffroy Villeneuve, publié le 02/10/2015

Copié

Pour vous :