Recherché par la police, un sosie de Ross Geller de Friends affole la Toile

Celui où le jumeau maléfique de Ross commet un vol à l’étalage.

"Reconnaissez-vous cet homme ?", demande la police de Blackpool, en Angleterre, à la recherche d’un individu soupçonné de vol dans un restaurant local. Et Internet de répondre à l’unisson : "Mais oui ! C’est Ross Geller de Friends !!" Le suspect, dont l’image a été capturée par des caméras de surveillance, est en effet la copie conforme de l’acteur David Schwimmer qui, on vous le dit tout de suite, était bien aux États-Unis au moment des faits.

Publicité

N’empêche que la ressemblance est troublante et la photo de ce jumeau maléfique de Ross Geller a rapidement fait le tour des réseaux sociaux et de la presse en ligne. Tant et si bien que l’acteur lui-même a dû publier un démenti (pour rire, évidemment). Il a même poussé le vice jusqu’à reproduire la vidéo de surveillance de son double.

"La police, je vous jure que ce n’était pas moi. Comme vous le voyez, j’étais à New York. Chers officiers de police de Blackpool, vous qui travaillez dur, bonne chance dans votre enquête. #cétaitpasmoi"

Publicité

Il n’en fallait pas plus pour que des internautes laissent libre cours à leur créativité dans les commentaires. Les références à Friends pleuvent, et ça va nous faire la journée. Tout y est passé, du "Je parie qu’il gueulait 'PIVOTE' en prenant ses bières" au "He will steal from youuuu" (soit "il va vous voler", en référence à la chanson du générique de Friends, "I’ll be there for you"). Mais on a quand même un faible pour ces deux-là :

"Merci de l’approcher avec précaution. Il est réputé pour avoir étudié le karaté et on le soupçonne d’être passé maître dans l’art du unagi, un état de totale conscience."

"Foutez-lui la paix. Il a grandi avec Monica. Si vous ne mangiez pas assez vite, vous ne mangiez pas du tout."

Soucieuses de rétablir la vérité, les forces de l’ordre de Blackpool ont posté un message innocentant l’acteur : "Merci à tous et toutes pour vos réponses rapides. Nous avons minutieusement enquêté sur cette affaire et pouvons vous confirmer que David Schwimmer était aux États-Unis à cette date. Nous sommes désolés d’en arriver là."

Publicité

Un communiqué un poil premier degré, à moins que l’humour britannique ne soit trop subtil pour nous, mais qui a le mérite d’apporter une fin heureuse à cette histoire. Enfin… on ne sait toujours pas qui est cet homme sur la vidéo.

Par Delphine Rivet, publié le 25/10/2018

Copié

Pour vous :