(©️krytykapolityczna/Instagram)

En Pologne, Donald Trump a été accueilli par des Handmaids remontées

Les costumes portés par les femmes dans la série The Handmaid’s Tale ont à nouveau été utilisés par des manifestantes pour protester contre la politique antiféministe de Trump.

(©️krytykapolityczna/Instagram)

(©️krytykapolityczna/Instagram)

Ce n’est pas la première fois que cela arrive. Quelques jours à peine après son lancement, Hillary Clinton citait The Handmaid’s Tale alors qu’elle défendait l’existence du planning familial. La série est rapidement devenue un phénomène de société, et ses costumes un symbole de la lutte pour le droit des femmes à disposer de leur corps. Une politisation que son showrunner, Bruce Miller, qui écrivait la saison 1 avant l’élection de Trump, n’a pas vu venir.

Publicité

Après avoir été utilisées pour protester contre une loi anti-avortement aux États-Unis ou contre les tentatives d’amendement de l’Obama Care, les robes rouges et la coiffe blanche des Handmaids (dans la série, ce sont des femmes fertiles, réduites en esclavage sexuel) sont de nouveau apparues en Pologne, à Varsovie. Donald Trump, qui se rendait en Allemagne pour le sommet du G20 qui a lieu les 7 et 8 juillet, était de passage hier dans le pays. Il a été bien accueilli, par un groupe de protestant(e)s déguisées en Handmaids, un costume évocateur qui vaut tous les slogans du monde (même si on aime assez ce "Dumb Trump")

Publicité

La terrifiante dystopie imaginée par Margaret Atwood en 1985, qui se base sur des faits ayant réellement eu lieu au cours de l’Histoire, résonne plus que jamais dans l’actualité.

Par Marion Olité, publié le 07/07/2017

Copié

Pour vous :