LOST IN SPACE

Un premier teaser apocalyptique pour le reboot de Perdus dans l’espace

Netflix renvoie la famille Robinson dans les étoiles, 53 ans après la série originale.

Après The Expanse ou plus récemment Star Trek: Discovery, les abonnés de Netflix pourront se rendre une nouvelle fois parmi les étoiles. La plateforme de streaming vient de dévoiler les premières images léchées de Perdus dans l’espace, le reboot de la série datée de 1965. La première saison de dix épisodes sera lancée le 13 avril 2018 et le teaser nous présente brièvement les membres de la famille Robinson, qui font partie des derniers survivants de la planète Terre.

Publicité

Perdus dans l’espace se déroule trente ans dans le futur, alors que l’humanité est en voie d’extinction après avoir épuisé les ressources du globe. Les catastrophes naturelles, les épidémies, les guerres, l’érosion du sol… ont eu raison de notre astre et les survivants se préparent à coloniser une nouvelle planète. La famille Robinson a été sélectionnée pour le premier test et pour bâtir une civilisation à l’autre bout de la galaxie. Mais leur voyage interstellaire va être bouleversé par un événement inattendu, les poussant à survivre dans un milieu hostile et inconnu.

Le reboot est basé sur la série éponyme de trois saisons créée par Irwin Allen et diffusée entre 1965 et 1968 sur CBS. À l’époque, Perdus dans l’espace (Lost in Space en VO) se déroulait également trente ans plus tard, soit en 1997. Au casting, on retrouve Parker Posey (Superman Returns) dans le rôle de la docteure Smith et Ignacio Serricchio (Bones) sous les traits du malicieux Don West. Les cinq membres de la famille Robinson sont respectivement incarnés par Toby Stephens (le capitaine Flint dans Black Sails), Mina Sundwall, Molly Parker (House of Cards), Taylor Russell (Falling Skies) et Max Jenkins (Sense8). Le showrunner en charge du reboot est Zack Estrin (Prison Break).

La première saison de Perdus dans l’espace sera disponible en intégralité sur Netflix dès le 13 avril.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 22/02/2018

Copié

Pour vous :