La presse n’aura pas accès en avance à la saison 7 de Game of Thrones

HBO n’a toujours pas digéré le piratage des premiers épisodes de la saison 5.

got-presse-1

Comme pour les films, les journalistes qui critiquent les séries ont en général accès en avance aux épisodes d’un show, histoire de pouvoir préparer leurs articles en amont. C’est le cas pour les séries de Canal +, Netflix, HBO… Sauf pour Game of Thrones.

Publicité

En effet, depuis deux ans maintenant, la chaîne câblée a décidé de couper les vivres aux journalistes, qui n’ont plus accès aux épisodes de la série d’heroic fantasy avant tout le monde depuis la saison 6. La raison ? Un piratage massif de la saison 5, qui avait conduit à la mise en ligne des quatre premiers épisodes et du season finale avant leur diffusion. Les copies en question correspondaient à celles envoyées aux médias. La sentence ne s’est pas fait attendre. Pour un indélicat, c’est toute la profession qui a morflé.

Car si le boss de la Warner (le distributeur de Game of Thrones) se marre de voir que le show est le plus piraté de l’histoire une fois les épisodes diffusés sur HBO – ça lui fait un bon coup de pub –, tout le monde fait la gueule si la fuite intervient avant la diffusion, et en premier lieu les showrunners David Benioff et Dan Weiss. Ces derniers tentent au maximum de conserver leurs storylines secrètes. Les acteurs de Game of Thrones sont ainsi super briefés avant de parler aux journalistes, tant et si bien qu’il est quasiment impossible de leur faire dire quoi que ce soit sur la saison en production. Des mesures drastiques ont également été mises en place sur le tournage pour empêcher les fuites.

Reste pour les journalistes à guetter les événements qui auront lieu autour de cette saison 7 de Game of Thrones. À n’en pas douter, des avant-premières seront organisées avant le coup d’envoi, le 16 juillet sur HBO (et le lendemain sur OCS).

Publicité

Par Marion Olité, publié le 19/06/2017

Copié

Pour vous :