Quincy Jones est chaud pour que Donald Glover l’incarne dans une mini-série inspirée de sa vie

Un choix judicieux qu’on ne peut qu’approuver.

Compositeur, producteur, comédien et même fondateur de magazine : rares sont les casquettes que l’iconique Quincy Jones n’a pas encore portées. Après tout, ce n’est pas pour rien qu’il comptabilise un nombre assez bluffant de récompenses et de nominations aux Grammys. Et forcément, quand on atteint un tel niveau de notoriété, un biopic n’est jamais très loin. Dans son cas, ce serait plutôt une mini-série en dix parties qui est actuellement en préparation.

Publicité

Dans une longue interview pour la version américaine de GQ, entre deux souvenirs impliquant entre autres Malcolm X et Michael Jackson (excusez du peu), Quincy Jones a partagé son casting de rêve. En effet, le jazzman âgé de 84 ans aimerait volontiers que Donald Glover joue son rôle dans ce projet ambitieux de mini-série. Bien entendu, rien n’est confirmé et on reste surtout dans le domaine de la spéculation, d’autant plus que le principal intéressé est pas mal occupé ces derniers temps.

Effectivement, Donald Glover carbure aussi bien sur la scène musicale que dans le domaine des séries, alors que la saison 2 d’Atlanta devrait débarquer dès mars prochain. Aux dernières nouvelles, il a profité de la cérémonie des Grammy Awards pour annoncer la fin de son alter ego Childish Gambino, mais pas avant la production d’un ultime album. Et qui sait, après ça, peut-être que Glover sera enfin dispo pour interpréter Quincy Jones et faire plaisir à ce dernier.

En attendant, Quincy Jones ne compte certainement pas chômer et cumule un nombre incalculable de projets en cours. Depuis décembre 2017, il est à la tête de Qwest TV, une plateforme proposant des vidéos de concerts et autres documentaires, le tout entièrement dédié au genre musical qu’il affectionne tant. Son site est d’ailleurs brandé comme le "Netflix du jazz". En parlant de Netflix, Quincy Jones planche actuellement sur un docu produit par le géant du streaming. Du lourd en perspective.

Publicité

Par Florian Ques, publié le 30/01/2018

Copié

Pour vous :