© Nickelodeon

Casse-bonbon et sa bande de morveux reviendront dans un revival des Razmoket

C’est officiel, les bambins les plus célèbres du petit écran vont faire leur come-back, en série comme en film.

© Nickelodeon

L’idée avait été évoquée il y a deux ans, elle s’apprête désormais à voir le jour. Toute la joyeuse clique des Razmoket tentera de conquérir une nouvelle génération de non-initié·e·s dans un revival, amorcé du côté de Nickelodeon qui était déjà à l’origine du dessin animé originel.

Publicité

Lancé dans les 90’s, le programme suivait les frasques loufoques de plusieurs gosses en bas âge qui avaient une imagination débordante. Devenue culte, la série aura tout de même duré neuf saisons avant de s’éteindre en août 2004 outre-Atlantique.

Selon Deadline, la production de ce revival est déjà en cours, avec les créateurs du show originel (Arlene Klasky, Gábor Csupó et Paul Germain) impliqués sur le projet en tant que producteurs exécutifs. Jusque-là, on sait surtout que 26 épisodes ont été commandés pour la première saison du nouveau Razmoket, bien qu’on ne sache pas si le type d’animation restera le même ou s’il sera différent de ce à quoi les puristes étaient habitué·e·s.

Publicité

Et ce n’est pas tout ! Casse-bonbon, La Binocle, Couette-couette et tous les autres prennent aussi rendez-vous dans les salles obscures, avec un long-métrage également en prévision. D’après les premières infos venant de tomber, ce film sera tourné en live action avec des personnages conçus en CGI, ce qui pourrait donner une œuvre hybride dans le style de Space Jam. La bonne nouvelle, c’est qu’on a déjà une date de sortie à se mettre sous la dent : le 13 novembre 2020.

Rappelons tout de même que ce n’est pas la première fois que la bande des Razmoket s’incruste sur grand écran, avec déjà trois longs-métrages à son actif (dont un crossover improbable avec La Famille Delajungle, dont les vrais se souviendront toujours). Le dessin animé avait également eu droit à un spin-off malheureusement passé inaperçu dans notre Hexagone, à savoir Razbitume !, où l’on suivait les mêmes personnages mais à l’âge ingrat.

Par Florian Ques, publié le 17/07/2018

Copié

Pour vous :