© Constantin Film

Le reboot de Resident Evil pourrait devenir une série

La franchise horrifique, anciennement portée par Milla Jovovich, pourrait se refaire une beauté zombiesque sur le petit écran.

© Constantin Film

Avec son hexalogie cinématographique, le réalisateur et scénariste Paul W.S. Anderson s’est attiré les foudres d’une partie des critiques et des joueurs de la saga Biohazard, plus connue sous le nom Resident Evil dans le monde occidental. Reste que sur le plan financier, l’adaptation du survival horror le plus célèbre de Capcom (voire de l’univers du jeu vidéo) a cartonné. En six longs-métrages, la franchise a rapporté la coquette somme de 1,2 milliard de dollars au box-office pour un budget de production de "seulement" 290 millions de dollars. Un score impressionnant qui figure toujours dans Le Guinness des records.

Publicité

Logiquement, après The Final Chapter sorti en 2016 dans nos salles obscures, Constantin Film veut continuer à exploiter le filon horrifique à travers un reboot, qui était annoncé depuis la diffusion du sixième opus. Mais Paul W.S. Anderson (et Milla Jovovich) a quitté l’univers zombiesque pour transposer une autre licence sur grand écran : Monster Hunter. Le cinéaste laisse ainsi les pontes de la société de production dans le flou, qui viennent à se demander si la remise à zéro de Resident Evil ne se prêterait pas mieux au format sériel.

Pour le président de Constantin Film, Martin Moszkowicz, le petit écran serait une option intéressante pour le retour de la saga. "Le plus important, c’est d’être très créatif dans l’exécution afin que les spectateurs n’aient pas une impression de déjà-vu, a-t-il précisé à Variety pendant le Festival de Cannes. Ces derniers temps, ça nous préoccupe beaucoup. On veut du frais, une approche différente."

Martin Moszkowicz a également confirmé qu’après dix années de bons et loyaux services, Paul W.S. Anderson était définitivement passé à autre chose. Pour le moment, Constantin Film n’a donc pris aucune décision concernant le reboot, mais la société pourrait bien suivre une voie qu’ont ouverte les studios Blumhouse avec l’adaptation de la saga American Nightmare en série. Quant aux gamers, ils préféreront patienter sur leur console, le huitième volet de Resident Evil étant dans les cartons de Capcom depuis 2017.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 14/05/2018

Copié

Pour vous :