Le reboot de Sexe Intentions est officiellement mort... et notre foi en l'humanité aussi

Tous nos espoirs de revoir un jour Sarah Michelle Gellar dans la peau de Kathryn Merteuil viennent de partir en fumée.

sexe-intentions-feat

La saison passée, le studio Sony s'est lancé dans le projet fou de ressusciter, en série, le film culte de 1999 Sexe Intentions (Cruel Intentions en VO), qui était lui-même une adaptation contemporaine (et sacrément sexy) des Liaisons Dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos. Toute une génération qui avait grandi avec Buffy et avait découvert, bouche bée, Sarah Michelle Gellar en vénéneuse Kathryn Merteuil, frissonnait déjà d'impatience à la perspective d'un tel reboot.

Publicité

La chaîne NBC a alors mis une option sur le projet et commandé un pilote. Mais quelques mois plus tard, tout le monde s'est mis à traîner des pieds, condamnant la future adaptation à rester dans les limbes. Cependant, les contrats des acteurs mobilisés pour le pilote furent tout de même renouvelés, juste au cas où le feu vert serait donné pour poursuivre le tournage.

Finalement, en octobre dernier, après des mois de tergiversations, NBC décide de passer son tour. Sexe Intentions, tout du moins cette version, ne verra pas le jour. Les contrats des acteurs expirent le 31 décembre. Après cette date, ils seront libres d'accepter d'autres projets. Le studio Sony tente tout de même depuis deux mois de refiler le bébé à une autre chaîne... sans succès jusqu'à présent.

Un pilote qui n'a pas convaincu

Si l'idée de ramener Sexe Intentions à la vie dans une série n'est pas morte, le pilote pour lequel tout ce petit monde avait signé, lui, ne connaîtra pas de suite et ne sera certainement jamais diffusé. Après tout, c'est aussi ça, la fonction première d'un pilote : tester la viabilité d'un concept et convaincre les diffuseurs de l'acheter, puis des annonceurs d'y investir des espaces publicitaires.

Publicité

Pour cette version avortée de Sexe Intention, l'histoire était censée reprendre seize ans après, là où le film s'était arrêté : on suivait alors Annette, désormais interprétée par Kate Levering, mère d'un ado nommé Bash, le fils qu'elle avait eu avec Sebastian (incarné dans le film par Ryan Phillippe). Lorsque le jeune homme s'enfuit à San Diego pour découvrir la vérité sur son père, Annette croise la route de la redoutable Kathryn Merteuil (Sarah Michelle Gellar était bookée pour reprendre son rôle). Franchement, il y avait là de quoi faire un bon guilty pleasure, non ?

Par Delphine Rivet, publié le 23/12/2016

Copié

Pour vous :