© Adult Swim

Dan Harmon nous en dit plus sur la saison 4 de Rick & Morty

Autrement dit, les épisodes à venir devraient être encore plus barrés que les précédents.

© Adult Swim

Un sacré bout de temps risque de s’écouler avant que l’on puisse mettre la main sur la quatrième saison de Rick and Morty, attendue pas avant la fin de… 2019. Et encore, c’est si tout se passe comme prévu. Sans dévoiler aucun spoiler quant aux intrigues prochainement développées par la série phare d’Adult Swim, Dan Harmon, son cocréateur, n’a pas hésité à en parler dans un long portrait pour Emmy Magazine.

Publicité

"C’est une série qui peut littéralement aller partout et faire n’importe quoi, a détaillé le principal intéressé. On ne peut pas 'aller trop loin' par exemple. Narrativement, mais aussi au niveau du ton, rien n’est impossible pour le show." C’est déjà une remarque rassurante, qui nous prouve que Rick and Morty continuera d’être aussi WTF qu’à l’accoutumée. Mais s’il y a bien un changement qui s’opérera dans la série, ce sera plutôt dans la writers' room.

Jusqu’ici, Dan Harmon utilisait une méthode dans la conception des scripts de Rick and Morty, qu’il désignait sous le nom de "story circle". Grosso modo, celle-ci consiste à suivre un personnage sortant de sa zone de confort, confronté à l’inconnu auquel il va s’adapter. Il y aura néanmoins des représailles, qui vont pousser ledit personnage à revenir à sa situation de base tout en étant changé par son expérience dépaysante. Si l’on y réfléchit bien, ce schéma s’applique à pas mal d’épisodes de la série animée d’Adult Swim.

Publicité

Pour ce quatrième tour de piste tant attendu, Dan Harmon et son équipe s’éloigneront de cette méthode scénaristique un brin trop linéaire pour donner davantage d’espace à l’humour et la spontanéité. "La dernière chose que je veux, c’est être le gars qui rend Rick and Morty stérile, reconnaît le cocréateur de la série. Il faut que ça reste frais et qu’on continue à innover." Et sur ce point-là, on est bien d’accord.

Par Florian Ques, publié le 31/07/2018

Copié

Pour vous :