À Riverdale, les événements s'enchaînent pour Jughead et Betty

Aujourd'hui, dans la petite ville de Riverdale : existe-t-il une veilleuse aussi déconcertante (et immonde) que celle des Cooper ?

riverdale1

Archie et (la pas du tout regrettée) Miss Grundy : voilà le premier couple que Riverdale nous a présenté. Autant dire qu'avec cette idylle fleurant bon le détournement de mineur, le niveau n'était pas très haut. À la place, la série se devait de nous offrir une love story digne de ce nom, le genre qui nous fait esquisser un sourire béat devant notre écran, comme des ados prépubères en mal d'amour. Grâce à ce sixième chapitre, le tir est finalement rectifié. Le héros rouquin et ses papillonnages peuvent aller se rhabiller, il est temps pour #Bughead de gentiment s'imposer.

Publicité

Lycéens, détectives, amants

Publicité

Elle est loin, l'époque où Cole Sprouse collectionnait les enfantillages dans l'hôtel cinq étoiles de La Vie de palace de Zack et Cody. Depuis, le sale gosse à la mèche blonde a fait du chemin et personnifie avec brio Jughead, l'outsider incompris en quête d'affection. En retrait lors du pilote, le personnage a gagné progressivement autant en épaisseur qu'en visibilité.

Derrière son regard noir et son caractère introverti se cache un jeune homme drôle, touchant et plus complexe qu'il n'y paraît. Présenté implicitement comme le sidekick d'Archie, le beau brun est en passe de lui voler la vedette. Non pas que la concurrence soit rude.

Depuis qu'ils ont décidé de remettre au goût du jour le Blue & Gold (le journal de leur lycée, suivez !), Jughead et Betty se sont mis à passer plus de temps ensemble. À tel point qu'ils semblent évoluer dans une storyline à part, totalement isolée du reste des protagonistes. Il faut dire, sans eux, le meurtre de Jay B ne serait jamais en passe d'être résolu. Dans ce nouveau rendez-vous hebdomadaire, le tandem d'apprentis détectives part enfin à la rencontre de Polly.

Publicité

riverdale3

Prenons tout d'abord un court instant pour apprécier le choix de casting. Lili Reinhart (Betty) et Tiera Skovbye (Polly) ont suffisamment de similitudes physiques pour passer pour des sœurs crédibles. Mais passons, là n'est pas la question. Les manigances menant jusqu'à Polly servent surtout de prétexte à Betty et Jughead pour se rapprocher. Une love story légèrement shakespearienne tant les deux sont opposés par bien des aspects.

L'éternelle optimiste et le ténébreux désabusé. La blonde et le brun. Les deux sont également divergents sur le plan du contexte familial : l'une a grandi au sein d'une famille nucléaire stéréotypée à la limite de l'étouffement, l'autre s'est octroyé son indépendance à cause d'un père vraisemblablement distant. De prime abord, tout les sépare. Une histoire d'amour tout droit sortie de l'encyclopédie des clichés (si tant est qu'un tel ouvrage existe, bien entendu).

Publicité

Encore une fois, Riverdale s'en amuse avec une scène en particulier où Jughead est forcé d'escalader une échelle pour grimper jusqu'à la chambre de Betty. Un ressort poncé des comédies romantiques niaises où le héros vient reconquérir sa douce, façon Roméo et Juliette. Mais aussi une référence qui n'échappe pas aux scénaristes, lesquels en jouent explicitement. On l'aura saisi, la série fait preuve d'une conscience de soi rafraîchissante. Elle sait ce qu'elle est, ce qu'elle veut être et l'assume pleinement, quitte à jouer la carte de l'excès.

Josie, personnage superflu ?

riverdale4

Mine de rien, Riverdale a beau être une petite ville, son casting est étonnamment large. À tel point que, inévitablement, certains personnages prennent le dessus. D'autres en subissent les frais. Parmi cette deuxième catégorie se trouve une certaine Josie McCoy. Avec ses oreilles de chat et son tempérament de feu, elle est difficile à ignorer. Néanmoins, son traitement dans la série laisse clairement à désirer et on en viendrait presque à se demander si sa place à Riverdale est dûment méritée.

Jusqu'ici, Josie nous a été dépeinte comme une Mariah Carey version ado, à savoir une diva en puissance qui n'hésite pas à marcher sur les plates-bandes des autres membres des Pussycats. Dans ce sixième épisode, son personnage est approfondi, avec un succès entièrement discutable. Si la leadeuse du girls band made in Riverdale peut paraître aussi acariâtre et possessive, c'est la faute à... ses parents. No shit, Sherlock !

riverdale2

Jusqu'à preuve du contraire, de Jughead à Betty en passant par Cheryl, les teenagers de Riverdale subissent les contrecoups d'une éducation imparfaite et, parfois, toxique. Essentiellement absent dans son quotidien, le père de Josie réapparaît pour assister à sa prestation lors d'un concert à Riverdale High et s'évapore presque aussitôt pour des motifs inconnus. Ajoutez à ça le comportement anxiogène de sa chère génitrice et on obtient une ado irrémédiablement névrosée.

Si cette pression parentale nous permet d'éprouver de la compassion pour Josie, ce n'est pas tant ça qu'il faut reprocher au personnage. À l'inverse, c'est son manque d'originalité qui mérite d'être souligné. Josie n'est qu'un mélange relativement digeste de ses autres camarades féminines de Riverdale. L'audace et le franc-parler de Veronica, la pression familiale de Betty, les punchlines piquantes de Cheryl... Au milieu de tout ça, la jeune diva peine à se différencier et à sortir de ce moule restrictif et suffocant. On peut au moins lui accorder de faire une reprise franchement écoutable de "I Feel Love" de Donna Summer.

Ailleurs à Riverdale :

  • Nos prédictions de la semaine passée sont correctes ! La fierté redescendue, combien de temps donne-t-on à Riverdale pour nous apprendre que Jason n'est peut-être pas le père du bébé de Polly ?
  • Riverdale remporte cette semaine la palme du placement de produit le plus flag pour son mascara CoverGirl. Grillée !
  • Veronica intègre brièvement les Pussycats et le trio se paie une arrivée au lycée en slow-motion digne de Lolita malgré moi. C'est Regina George qui va être contente.
  • Archie a le trac de se représenter sur scène devant tout un auditorium. Tout le monde s'en contrefiche.
  • Où est Cheryl Blossom ???

Par Florian Ques, publié le 03/03/2017

Copié

Pour vous :