© The CW

Les personnages féminins s'imposent dans Riverdale (et on ne va pas s'en plaindre)

Aujourd'hui dans la petite ville de Riverdale : des cupcakes importés de New York peuvent-ils ressouder une amitié ?

© The CW

© The CW

"Who run the world ? Girls !" Beyoncé avait ouvert la voie, Riverdale ne fait que mettre ses paroles en application. Navré pour le héros rouquin du programme, les protagonistes féminins captivent davantage et méritent toute notre attention. Là où Archie se complaît dans une passivité déconcertante, les girls de Riverdale High n'ont pas le temps de niaiser et sont une source inépuisable de répliques cinglantes, Betty comprise.

Publicité

La douce ingénue du pilote a du répondant et montre qu'elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Pardonnant Veronica comme la personne fondamentalement bonne qu'elle est (après que la brunette a galoché Archie dans le placard des Blossom, remember), Betty prend conscience qu'elle éprouve encore de la rancœur. Et ce, en dépit des fleurs et des cupcakes que la petite nouvelle lui offre pour se faire pardonner. Ou pour acheter son amitié ?

Premièrement, les cupcakes sont une tendance qui aurait dû rester en 2014, on est d'accord ? Deuxio, on sait bien que Veronica est pétée de thunes mais faire livrer des cupcakes en provenance directe de New York, n'est-ce pas un soupçon too much ? Quitte à importer un produit de la Grande Pomme, elle aurait au moins pu opter pour un cronut (croissant + donut, duh) ou je ne sais quelle pâtisserie hybride en vogue dans la métropole états-unienne. Bref, on s'égare.

riverdale3

Publicité

Souffrant à la fois du rejet d'Archie et du coup bas de Veronica, Betty fait tomber (un peu mais pas trop) le masque et n'hésite pas à lancer une légère pique à sa camarade friquée : "Au moins Cheryl ne joue pas la comédie en faisant semblant d'être un papillon alors que c'est une guêpe." Bon, niveau punchline on repassera, mais on peut au moins accorder à la blondinette d'avoir fait comprendre à son amie-ennemie qu'il ne fallait pas trop la chauffer.

Betty passe à un tout autre level tandis que, dans un élan de masochisme (et pour faire rager Veronica), elle propose à la queen bitch de Riverdale de se faire une virée 100 % girly au salon de beauté. Quelques scènes plus tard, on les retrouve toutes les deux dans la chambre rose pastel de Betty, nous laissant suggérer que le Yves Rocher du coin était fermé. Arrive alors un des passages les plus désorientants de l'épisode, faisant écho au bijou des 1990's, Sexe Intentions.

Tandis qu'elle applique avec parcimonie du blush sur les joues de poupée de Betty, l'impitoyable Cheryl prend des faux airs de personne agréable et tente de grapiller des infos sur la relation entre Jason et sa sœur internée. Léger bémol, la blonde ne semble rien savoir, ce qui énerve évidemment notre Kathryn Merteuil en puissance. Cette dernière va même jusqu'à traiter Betty de "dumb cow" ("vache stupide"), prouvant que les Américains ont des insultes tout bonnement géniales. Ce fight verbal se solde par une Betty au visage déformé par la folie façon Norman Bates, crachant un improbable "sors immédiatement de cette maison avant que je te tue". Elle n'est pas censée prendre du Xanax ou quelque chose comme ça, la petite ?

Publicité

riverdale1

Profitons-en pour parler du cas Cheryl Blossom, aka l'endeuillée la plus étrange du monde des séries. Pour une personne qui a perdu son frère jumeau (et amoureux ?), la rouquine est étonnamment pimpante et ne laisse rien transparaître. Le peu de fois où elle en parle, on jurerait qu'elle joue la comédie, ce qui collerait au côté manipulateur du personnage. Ça, ou bien son interprète Madelaine Petsch n'est peut-être pas une actrice des plus talentueuses.

Néanmoins, Cheryl dévoile une autre facette de sa personnalité lorsqu'elle fond en larmes après avoir vu Archie porter le maillot de quarterback de son défunt frère. Trouvant refuge dans les vestiaires des cheerleaders, elle reçoit le soutien inattendu de Veronica qui au fond n'est pas une si mauvaise personne. Betty assiste à la scène et décide de tourner la page. Elles célèbrent leur réconciliation autour de milkshakes au Chock'lit Shoppe. Chocolat pour la brune, vanille pour la blonde. Ah, Riverdale et son côté subtilement méta !

Publicité

riverdale2

Les filles sont ensuite rejointes par Archie et Jughead, qui eux aussi se sont rabibochés au fil de l'épisode. Les quatre terminent la soirée ensemble et vécurent heureux jusqu'au prochain indice sur la mort de Jason Blossom venant chambouler leur quotidien. Tout est bien qui finit bien, sauf pour Cheryl qui se fait embarquer par les flics pour le meurtre de son propre frère. Yay !

Ailleurs à Riverdale

  • Archie continue de se laisser berner par Miss Grundy, laquelle n'a probablement pas conscience qu'elle cumule abus de pouvoir et détournement de mineur.
  • Kevin met un gentil râteau à Moose, bien que rien de bien sérieux ne se soit passé entre eux (du moins, on suppose qu'ils n'ont pas fait de galipettes à côté du cadavre de Jason près de la rivière).
  • La mère de Betty est toujours plus oppressante (pour ne pas dire relou).
  • Enfin, Jughead est un excellent narrateur et devrait occuper plus souvent l'écran. Dès le prochain épisode. Please.

Riverdale est diffusée tous les vendredis en US+24 sur Netflix en France

Par Florian Ques, publié le 03/02/2017

Copié

Pour vous :