© Netflix/The CW

Tout ce qu’on attend de la saison 3 de Riverdale

Et non, au point où la série en est, on ne demande plus vraiment de réalisme et encore moins de cohérence. Attention, spoilers concernant la deuxième saison.

© Netflix/The CW

Il y a tout juste une semaine, la série pour ados la plus WTF de cette décennie a bouclé sa deuxième saison, avec des épisodes tombant toujours plus dans l’absurde. Et attention, on ne dit pas ça sur un ton critique : une fois qu’on s’est habitué au kitsch assumé et aux twists sans queue ni tête de Riverdale, suivre la série devient délectable. Alors forcément, tandis qu’une troisième flopée d’épisodes se prépare pour la rentrée automnale, on a des attentes.

Publicité

L’affaire Charles/Chic

Publicité

© Netflix/The CW

Elle a monopolisé une partie de la saison 2, et on aimerait bien la voir enfin élucidée. L’intrigue tournant autour du frère caché de Betty nous a (pas vraiment) passionnés et s’est arrêtée avec une révélation : Chic s’est fait passer depuis le début pour le fils d’Alice Cooper et Charles (son véritable fils biologique, il faut suivre) serait présumé mort. Le hic, c’est qu’on n’y croit pas une seule minute et on s’attend à ce que Charles débarque au fil de la troisième saison.

D’ailleurs, une théorie a commencé à faire surface, laissant entendre que Charles aurait demandé à Chic de se faire passer pour lui et qu’on aurait déjà vu le vrai Charles à de multiples reprises. En effet, l’acteur débutant Moses Thiessen est apparu à cinq reprises dans Riverdale. Une fois en tant que caissier au cinéma en plein air, une autre en tant qu’élève de l’horrible Miss Grundy… L’argument ultime ? Sa blondeur, typique des Cooper. On vous le dit, on tient quelque chose là… ou pas du tout.

Publicité

Le bar de Veronica

Au terme de la saison 2, après magouilles sur magouilles, Veronica est devenue propriétaire de Pop’s, qu’elle a donc racheté à son daron. Comme si ça ne suffisait pas, elle a également appris l’existence d’un espace au sous-sol du diner qui aurait servi de bar clandestin. Alors là, c’est inévitable, on veut qu’Archie et sa clique puissent venir chiller dans ce nouveau pub secret. Après tout, des séries comme Buffy (avec le Bronze) ou Charmed (avec le P3) ont su faire usage d’un bar pour rassembler leurs personnages. Bon, après, on attend de voir comment Riverdale va expliquer qu’une ado de 16 piges a obtenu la licence pour vendre de l’alcool.

Josie, Reggie, Toni et les autres oubliés

Publicité

La plus grosse arnaque du siècle, elle est là. Oui, Riverdale propose une représentation plutôt louable des minorités : des personnages noirs, latinos, gays, lesbiens et parfois même intersectionnels (Toni, femme de couleur et bisexuelle). En revanche, la série les met peu en scène et les développe relativement mal. En saison 3, plutôt que de se focaliser sur le quatuor central de la série (qui s’avère assez irritable par moments, avouons-le), la série ferait bien de donner davantage de temps à l’écran à Josie, Reggie et pourquoi pas aux autres membres des Serpents. Un peu de turn over ne serait pas de refus.

La love story de Kevin et Moose

© Netflix

Teasée (un peu gratuitement) à la fin du dernier épisode, l’idylle entre Kevin et Moose est à nouveau sur les rails. Après tout, maintenant que Midge est six pieds sous terre (RIP tout de même), plus rien ne peut s’immiscer entre eux. En saison 3 donc, chers scénaristes de Riverdale, il serait tout de même judicieux de leur accorder plus de scènes pour développer leur relation qui, jusqu’ici, doit se limiter à 5 minutes à l’écran à tout casser. Ou sinon, une plus grande dose de Kevin, même tout seul, on reste preneurs.

Et les études dans tout ça ?

Entre une guerre civile et la traque d’un tueur cagoulé, les ados de Riverdale n’ont pas eu une minute à eux durant cette deuxième saison. Et encore moins de temps à accorder à leurs études tant on les a à peine vus arpenter les couloirs de Riverdale High. Pour leur troisième tour de piste, et si on laissait Betty, Veronica et les autres se focaliser sur leur année scolaire ? D’autant plus que bon, soyons honnêtes, les meilleurs épisodes de la série tournaient essentiellement autour d’histoires au sein du lycée. De plus, il ne faudrait pas que les teenagers de la série grandissent trop vite, sinon on aurait du mal à expliquer leurs décisions toujours plus foireuses.

Passion Cheryl

On ne le répétera jamais assez : Cheryl Blossom est l’essence même de Riverdale. Sans elle, sans son attitude délicieusement bitchy, ses dialogues shakespeariens, ses punchlines acérées, la série n’aurait pas la même saveur. Si la fin de saison 2 faisait la part belle à la mean girl de Riverdale High, il faut que la troisième continue sur cette lancée, en exploitant pourquoi pas son nouveau statut parmi les Serpents. À elle seule, Cheryl arrive à contrebalancer la niaiserie de Betty et le côté fille à papa de Veronica. Rien que pour ça, on en veut plus !

Kill Hiram Lodge

C’est bien simple, on n’en peut plus d’Hiram Lodge. À l’issue de la saison 3, on exige qu’il soit définitivement rayé de la carte de Riverdale. Est-ce trop demander ?

Les deux premières saisons de Riverdale sont disponibles dès maintenant sur Netflix.

Par Florian Ques, publié le 25/05/2018

Copié

Pour vous :