Black Mirror

On en sait plus sur la saison 4 de Black Mirror

Le créateur de Black Mirror, Charlie Brooker, a donné quelques détails fort intéressants sur chacun des nouveaux épisodes, et sans spoiler !

La saison 4 de Black Mirror sait se faire désirer. Il y a deux mois, un teaser passait en revue chaque épisode, titres à l’appui. Des images alléchantes mais qui nous laissaient toujours aussi perplexes. Dans une interview récente donnée à Entertainment Weekly, Charlie Brooker, le génial créateur de la série, qui a également écrit chacune de ces six nouvelles histoires, a apporté quelques précisions sur ce qui nous attend. Des détails qui, sans rien dévoiler des intrigues à venir, prêtent déjà à réfléchir. C’est là toute la force du propos de Black Mirror : on trouve des germes de la pensée de son auteur jusque dans les titres ou des extraits de quelques secondes.

Publicité

Dans cette interview, on apprend par exemple que "Metalhead" "ne ressemble à aucun autre épisode précédent. […] Si vous imaginez chaque saison comme un album de musique, cet épisode est comme un single punk de 2 minutes". "Arkangel", quant à lui, serait plus dans la veine des autres histoires de Black Mirror, que Brooker décrit comme une sorte "d’indie-drama". Réalisé par Jodie Foster, il narre l’histoire d’une mère et de sa fille confrontées à une "opportunité technologique". On déplore une nouvelle fois le fait que, pour qu’une femme ait le privilège de réaliser un épisode de Black Mirror (les saisons précédentes ne comptaient que des hommes derrière la caméra), il faut qu’elle soit au moins de la trempe de Jodie Foster. Pour la parité et le traitement équitable, on repassera.

Les premières et brèves images de l’épisode "USS Callister" ont pu désarçonner, Brooker en a pleinement conscience. Mais le mystère reste entier. En dépit de la référence évidente à Star Trek, le showrunner ne peut pas donner davantage de précisions, au risque de ruiner la surprise. Pour "Crocodile", dont le titre et le teaser sont plus qu’énigmatiques, on ne sait pas vraiment sur quel pied danser. C’est évidemment l’effet recherché par Charlie Brooker : "Ce titre ne vous raconte rien, de la même façon que Reservoir Dogs ne vous dit absolument rien sur ce qu’est Reservoir Dogs. […] C’est une sorte de thriller". Nous n’en saurons pas plus !

"Hang the DJ", réalisé par Tim Van Patten (Game of Thrones), semble s’attaquer aux applis de rencontre. Charlie Brooker confirme au moins ceci : "C’est probablement plus sociétal". Pour "Black Museum", alors que beaucoup se sont demandé si l’épisode aurait une dimension raciale, le showrunner a dû remettre les points sur les i. On apprend ainsi que l’expression "black museum", en anglais britannique, évoque en fait un musée du crime. Il le décrit aussi comme une sorte de "Treehouse of Horrors", ces épisodes spéciaux des Simpson, diffusés à l’approche d’Halloween, et contenant plusieurs histoires. Une anthologie dans l’anthologie, en somme.

Publicité

La saison 4 de Black Mirror sur Netflix n’a toujours pas de date de diffusion, mais l’annonce devrait être imminente. Elle est en tout cas attendue pour cette fin d’année.

Par Delphine Rivet, publié le 13/10/2017

Copié

Pour vous :