Samira Wiley revient sur son épisode préféré de la saison 2 de The Handmaid’s Tale

De passage au Festival de télévision de Monte-Carlo, l’actrice Samira Wiley est revenue sur son épisode favori de la saison 2 de The Handmaid’s Tale.

© Hulu

Dans la série adaptée du roman culte de Margaret Atwood, Samira Wiley, découverte dans le rôle de Poussey dans Orange Is the New Black, incarne un nouveau personnage fort, Moira, la meilleure amie de longue date de June. Après avoir subi l’asservissement de la vie de Servante puis de prostituée au club Jezebel’s, elle réussit finalement à s’enfuir en Ontario, au Canada.

Publicité

Dans la saison 2 de The Handmaid’s Tale, elle retrouve Luke, le mari de June, et ils emménagent ensemble en colocation avec une autre réfugiée, Erin. Si elle est peu présente dans cette saison jusqu’ici, son personnage est mis en avant dans l’épisode "After", celui dont elle est le plus fière. On en apprend plus sur son histoire avant l’avènement de la dictature patriarcale de Gilead. Et elle est déchirante.

"Cette saison, c’est définitivement l’épisode 7 dont je suis le plus fière. Mon personnage a une backstory où l’on découvre sa vie avant Gilead, avec sa fiancée, son enfant. C’était un gros défi, qui s’est révélé très gratifiant, artistiquement, pour moi.

Certaines scènes de cet épisode que j’ai tourné étaient chargées en émotion. J’ai pleuré en les lisant. Pouvoir leur donner vie à l’écran à travers Moira, un personnage que j’aime tellement, c’est un cadeau. Je chéris cet épisode."

Publicité

Plus tard, en conférence de presse, Samira Wiley a expliqué l’impératif que représente pour elle le fait de réussir à sortir de son personnage et de l’univers de Gilead, une fois les caméras éteintes.

"Quand vous travaillez sur un matériel aussi difficile et horrifiant, vous pouvez avoir tendance à ramener le personnage avec vous à la maison à la fin du tournage. On m’avait appris à 'sortir' d’un personnage en école de comédie et je le mets vraiment à exécution maintenant, parce que je pense que ça peut vraiment nuire à ma santé mentale de rester dans ce monde. Le but est de le rendre le plus authentique possible. C’est donc encore plus important de savoir s’en détacher."

En tant que spectatrices et spectateurs, il est déjà toujours douloureux de se replonger dans le monde de Gilead, certes brillamment mis en scène mais super flippant. On n’a aucune peine à imaginer ce que doivent ressentir ses interprètes sur le plateau.

Publicité

La saison 2 de The Handmaid’s Tale est actuellement diffusée sur OCS en France.

Par Marion Olité, publié le 18/06/2018

Copié

Pour vous :