© Universal Pictures

La série American Nightmare explorera aussi les 364 autres jours de la Purge

La série aura lieu pendant la Purge, mais des flash-back viendront creuser les enjeux et expliciter les pulsions macabres des personnages en amont.

© Universal Pictures

Fière de ces films de genre à petit budget qui rapportent des millions, la société de production Blumhouse va désormais tenter sa chance sur le petit écran. En premier lieu, elle assure le coup à travers une adaptation d’une de ses franchises phares, American Nightmare. La série horrifique est entrée en tournage en avril dernier à La Nouvelle-Orléans et devrait sortir fin 2018 sur Syfy. Si des connexions seront faites avec les longs-métrages, le show permettra également d’approfondir la mythologie créée par James DeMonaco.

Publicité

Le scénariste et réalisateur s’est justement entretenu avec Entertainment Weekly, où il revient plus précisément sur le déroulement de l’intrigue de la série. Non seulement cette dernière comprendra des nuits de Purge gore et violentes, mais elle s’intéressera également aux 364 autres jours de l’année à travers des retours dans le temps :

"Je dirais que ça se déroule à 70, 65 % pendant la soirée de la Purge et 30 % pendant des flash-back. Nous suivons ce qui semble être quatre histoires distinctes d’individus expérimentant la Purge. Le format de la télé nous permet d’utiliser des flash-back dans la vie normale, avant ou après la Purge, de cette Amérique futuriste.

Nous allons voir ce que font ces gens en dehors de la Purge et les événements qui les mèneront à commettre des atrocités pendant la soirée. Je pense que c’est une bonne idée. Avec la série, on va vraiment pouvoir prendre le temps d’analyser d’où vient l’explosion de violence pendant la Purge. En d’autres termes, la série sera un slow burner."

Sur le petit écran, le slow burner est une série qui prend son temps pour installer un contexte de tensions, de suspense et d’angoisse avant de le faire exploser dans le season finale. Des séries comme Peaky Blinders et Breaking Bad en ont fait leur spécialité.

Publicité

En outre, James DeMonaco a créé des personnages aux idées divergentes pour son adaptation télé : certains seront opposés à la Purge, tandis que d’autres en profiteront pour faire un massacre. En attendant, les fans de la saga pourront assister au quatrième opus, American Nightmare 4: Les Origines, prévu dans nos salles obscures le 4 juillet prochain.

Par Adrien Delage, publié le 07/05/2018

Copié

Pour vous :