Pour sa prochaine série Pose, Ryan Murphy caste cinq actrices transgenres

Du jamais vu pour une série !

Paris Is Burning, Miramax Films

On vous en parlait il y a quelques mois, Ryan Murphy, le créateur d’American Horror Story, entre autres, planche sur une nouvelle série. Pose, destinée à la chaîne FX, se déroulera dans le New York des années 1980, où se mêlaient le bling-bling à la Trump, les laissés pour compte du système, le milieu littéraire de l’époque et la "ball culture". Pour cette dernière, le showrunner a casté cinq femmes transgenres, actrices et performeuses : MJ Rodriguez, Indya Moore, Dominique Jackson, Hailie Sahar et Angelica Ross.

Publicité

La "ball culture", au cœur du magnifique documentaire Paris Is Burning (sur Netflix), c’est un mouvement culturel, queer et underground, né dans les années 1930 à New York. Les créatures de la nuit s’y retrouvent, à l’abri des discriminations, et enchaînent les performances artistiques, les défilés, les concours de drag… Le nom de la série de Ryan Murphy, Pose, vient du "voguing", une forme de danse qui consiste à prendre la pose comme lors d’un photoshoot.

En choisissant des femmes trans, et non-blanches, pour jouer des performeuses de la scène queer new-yorkaise, Ryan Murphy, ainsi que Brad Falchuk et Steven Canals avec qui il a coécrit Pose, font un pas sans précédent vers plus de représentativité des minorités. Jamais auparavant une série ne s’était risquée à faire apparaître autant de personnes transgenres en même temps à l’écran. La dernière occurrence en date, dans l’épisode 9 de la saison 3 de Difficult People, voyait quatre amies trans de longue date annuler tous leurs plans pour jouer les baby-sitters avec les héros cis de la série, en plein mauvais trip sous ayahuasca.

Le tournage de Pose devrait commencer en novembre prochain, à New York.

Publicité

Par Delphine Rivet, publié le 26/10/2017

Copié

Pour vous :