Une série sur les rituels sataniques est en développement chez Hulu

Demons reviendra sur le phénomène dit de la "Satanic Panic" qui a causé une hystérie collective aux États-Unis dans les années 1980 et 1990.

Les sorcières d’American Horror Story: Coven. (© FX)

Si les histoires d’horreur sont votre guilty pleasure, en voici une qui devrait vous hérisser les poils. Dans les années 1980 et au début des nineties, les États-Unis ont été frappés par un phénomène de psychose collective que les médias ont surnommé "Satanic Panic" (la panique satanique). Sous l’Amérique de Regan, des affaires sordides concernant la tenue de rites occultes à caractère sexuel ont terrifié tout le pays, si bien qu’écrivains, thérapeutes et journalistes se sont emparés du phénomène pour l’amplifier, menant à des témoignages troublants voire des procès interminables dans les pires des cas.

Publicité

Aujourd’hui encore, l’hystérie collective pèse sur ceux qui s’en souviennent, tandis que la justice américaine est encore confrontée à des affaires sinistres de l’époque, comme le rapportait cet enrichissant article de Vox publié en 2016. Si le scénariste Nic Pizzolatto s’était d’ailleurs inspiré de cet épisode de l’histoire américaine pour la saison 1 de True Detective et le personnage du roi Jaune, c’est désormais la plateforme Hulu qui va s’attaquer frontalement au sujet avec une série baptisée Demons, centrée sur les rituels sataniques pendant cette période de panique de masse.

Nous découvrirons la "Satanic Panic" à travers les yeux de Marilyn Jones et son mari Bennett Lewis. L’une est la patiente zéro du phénomène, victime de rituels occultes violents et abusifs, et le second un chirurgien brillant mais psychopathe. Demons se présente comme une semi-anthologie, où chaque saison reviendra sur une affaire macabre différente mais toujours en rapport avec le couple. L’équipe créative 100 % féminine de la série se compose de Juliet Lashinsky-Revene au scénario et de Karyn Usher (Prison Break) et Lisa Zwerling (When We Rise) du côté de la production.

Par Adrien Delage, publié le 16/03/2018

Copié

Pour vous :