Vous allez entendre parler d’Anthony Ramos, la révélation de She’s Gotta Have It

Acteur et musicien, il incarne l’attachant Mars Blackmon dans She’s Gotta Have It.

© Netflix

L’excellente série She’s Gotta Have It repose en majeure partie sur les épaules de DeWanda Wise, qui interprète avec talent Nola Darling, une artiste noire, pansexuelle et polyamoureuse, en quête d’elle-même. Mais Spike Lee a aussi eu le bon goût d’entourer son héroïne de personnages secondaires forts aux dialogues bien sentis. L’un d’eux sort particulièrement du lot. Il s’agit de Mars Blackmon, le plus jeune amoureux de Nola. Dans le film de 1986, il était interprété par le réalisateur himself, qui lui avait donné un style nerveux et un peu nerd.

Publicité

Pour la version sérielle de She’s Gotta Have It, il a confié ce rôle à Anthony Ramos qui en a fait quelque chose de très différent, et de tout aussi réussi. Son Mars Blackmon est un peu caillera, moderne, très drôle, complètement hyperactif et il joue avec les mots (il avoue dans un épisode que c’est sa façon d’assumer sa dyslexie).

Il arrive sans peine à devenir, en quelques épisodes, le chéri le plus attachant de Nola (qui en compte trois). C’est tout le charme de ce jeune chien fou qui fait craquer l’artiste. Physiquement, Mars est moins beau que Greer Childs et il n’a pas la sécurité financière et la pseudo-sagesse de Jamie Overstreet. Et pourtant, on comprend en quelques épisodes que c’est lui qui rend Nola la plus heureuse, en l’écoutant, en s’excusant quand il comprend que ses mots ont été maladroits ou encore en partant investiguer sur un graffeur qui détruit la campagne "MyNameIsNot" de sa copine.

Anthony Ramos. (© Instagram/anthonyramosofficial)

Publicité

Derrière le look improbable de Mars et ses énormes lunettes se cache Anthony Ramos, un jeune acteur et musicien de 26 ans plein d’avenir. Aux États-Unis, il a cartonné en 2015 en tenant à Broadway le double rôle de John Laurens et Philip Hamilton dans la comédie musicale Hamilton (qui a valu un Grammy et une pluie de Tonys à toute l’équipe). Ce rôle a changé sa vie et lui a permis de se faire repérer par Spike Lee, qui lui confie le rôle de Mars Blackmon.

L’acteur, aux origines portoricaines, partage d’ailleurs avec son personnage de She’s Gotta Have It des racines new-yorkaises. Il est né à Brooklyn et a grandi dans le quartier populaire de Bushwick. Autant dire que le thème de la gentrification (très abordé dans la série), comme celui des problématiques rencontrées par les personnes métisses, ça le connaît. "Il y a tellement de personnes métisses qui traversent ça, c'est une réalité qui n’est pas mise en avant et dont on ne parle pas à la télé. Soit vous êtes une chose, soit autre chose", expliquait-il à USA Today.

Cette année, Anthony Ramos est aussi apparu dans le revival de Will & Grace et il prépare son premier album solo. Ce n’est pas tout. L’acteur va aussi briller sur grand écran : en 2018, il sera à l’affiche du premier film de Bradley Cooper, A Star Is Born, au côté de Lady Gaga s’il vous plaît. Puis en 2019, il testera le genre du blockbuster avec Godzilla: King of Monsters. Pas de doute, Anthony Ramos est sur le chemin de la gloire.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 01/12/2017

Copié

Pour vous :