She’s Gotta Have It dit oui au polyamour dans un premier trailer rythmé

Le long-métrage de Spike Lee a droit à son traitement en série.

Au beau milieu des 80’s, Spike Lee, alors un novice de la réalisation et du cinéma, surprenait les aficionados des salles obscures avec son tout premier long-métrage, She’s Gotta Have It. Le film a rapidement été érigé comme l’un des plus marquants de l’année 1986, conquérant aussi bien les critiques que le public. C’est ainsi qu’un jeune Spike Lee vit sa carrière propulsée, enchaînant avec des productions comme Malcolm X ou encore Inside Man avec Denzel Washington. Désormais, l’heure est aux séries pour le réal américain.

Publicité

En collaboration avec Netflix, Spike Lee adapte son She’s Gotta Have It au format sériel, avec 10 épisodes commandés. Le show suivra le même pitch de base que le film. L’actrice méconnue DeWanda Wise campe Nola Darling, une jeune femme s’autoproclamant "polyamoureuse pansexuelle". Pour les moins familiers avec ces termes, cela veut dire qu’elle aime les personnes pour ce qu’elles sont (qu’importent le genre et le sexe) et qu’elle rejette toute notion de monogamie et d’exclusivité.

À l’image du long-métrage éponyme, le She’s Gotta Have It du géant américain placera Nola face à plusieurs dilemmes existentiels, la jeune femme étant souvent tiraillée entre ses trois compagnons réguliers. Il y a Greer, le mannequin cultivé, Jamie, le banquier viril et protecteur, et enfin Mars, immature et impulsif. Les tribulations amoureuses de Nola Darling débarqueront dès le 23 novembre prochain sur Netflix.

Par Florian Ques, publié le 16/10/2017

Copié

Pour vous :