She’s Gotta Have It : la campagne féministe de Nola Darling prend vie dans une vidéo engagée

La lutte de Nola Darling contre le harcèlement de rue dépasse les limites du petit écran dans cette courte campagne Netflix.

La semaine passée, le géant du streaming a régalé les sériephiles avec She’s Gotta Have It, pépite sérielle débarquée en catimini et adaptation du long-métrage éponyme de Spike Lee sorti en 1986. Dedans, son héroïne Nola Darling met un point d’honneur à affirmer son indépendance, montrant à ses multiples amants qu’elle a suffisamment d’amour-propre pour ne devenir la propriété de personne. Dans le début de la saison, elle prend notamment position contre le harcèlement de rue après avoir échappé de peu à une agression.

Publicité

À cran, révoltée contre ces hommes qui manquent de respect à la gent féminine, Nola utilise son âme d’artiste à bon escient en mettant au point une campagne intitulée "My Name Isn’t". Elle rappelle ainsi à ces harceleurs de rue que cela ne sert à rien de l’affubler de tous les noms plutôt que de la traiter, tout simplement, comme un être humain. Ainsi, Netflix a lancé une vidéo engagée qui marche dans les pas de Nola Darling et son afroféminisme implacable.

On découvre alors d’entrée de jeu la bouille familière de DeWanda Wise, l’actrice qui prête ses traits à l’héroïne de She’s Gotta Have It, suivie d’une flopée de visages de femmes noires. Celles-ci font écho à la campagne virale de Nola, "My Name Isn’t", en énonçant les manières déplacées dont elles ont déjà été accostées dans la rue. Une vidéo sensible, féministe, qui rendrait fière Nola Darling à coup sûr.

La première saison de la série est disponible dès maintenant sur Netflix.

Publicité

Par Florian Ques, publié le 29/11/2017

Copié

Pour vous :