AccueilSéries

Quels sont les symptômes ressentis durant le visionnage d’Outlander ?

Publié le

par Geoffroy Villeneuve

Rythme cardiaque qui s'emballe, pupilles dilatées, la hot série Outlander procure des sensations fortes. 

Nul besoin de passer dix ans dans les couloirs de l’école de médecine pour décrire les effets provoqués par un binge watching d’Outlander, une des séries les plus esthétiques du moment, qu’il serait regrettable de résumer à une simple histoire de ménage à trois historique.

Pupilles dilatées

Outlander est avant tout une série saisissante de beauté. Décors naturels ou intérieurs, lumière, costumes, tout est ici extrêmement soigné. Les fans des livres de Diane Gabaldon ont accueilli avec un enthousiasme non dissimulé l’adaptation à l’écran de son œuvre littéraire historique.

Tension artérielle élevée

Durant sa première saison, Outlander s’est bâti une réputation justifiée de série plutôt coquine. À des plans assez graphiques de nudité (même frontale) s’ajoutent quelques scène torrides d’éducation sexuelle, dispensée par Caitriona Balfe. Aperçue sur les podiums de Victoria’s Secret, elle incarne l'héroïne Claire Beauchamp qui va faire face à l’étonnement candide du super costaud et super puceau Jamie Fraser (Sam Heughan). Un rôle professoral qui a provoqué chez les nombreux fans de la série des effets s’observant à la taille de leur carotide.

Poing serré

Aux émotions provoquées par les scènes chaudes, s’ajoutent des symptômes propres à une intense situation de stress. Car Outlander n’est pas qu’une série romantique servant à épancher la soif de certains pour les conflits amoureux. Il y aussi de la bagarre, des demoiselles à sauver d’un viol imminent et d’autres péripéties que l’on taira pour que personne ne hurle au spoiler.

La saison 1 d'Outlander est à découvrir sur Netflix France, ainsi que la saison 2, qui arrivera tous les dimanches sur la plateforme, soit 24 heures après sa diffusion US.

À voir aussi sur biiinge :