On a classé les vilains les plus stylés de Teen Wolf

On s’efforcera de ne pas être trop dur avec les effets spéciaux bas de gamme de la série.

Des wendigos, des jaguars-garous et autres druides mal intentionnés : pas de doute, durant six saisons à l’antenne, Teen Wolf ne nous aura rien épargné. Bien évidemment, budget serré oblige, ces créatures surnaturelles étaient sublimées par des effets spéciaux bluffants (nope). Qu’on aime ou qu’on déteste, la série phare de MTV aura établi une mythologie assez conséquente, avec des grands méchants qui avaient le mérite d’être un minimum recherchés. Pour honorer l’ultime tour de piste du show, actuellement en diffusion outre-Atlantique, on a pris l’initiative de classer ses vilains, du plus au moins impressionnant.

Publicité

#10 Corinne (alias la Louve du Désert)

Publicité

© MTV

Avant de prêter ses traits à la mystérieuse Hermione Lodge dans Riverdale, Marisol Nichols incarnait une autre mère, nettement plus indigne. Pendant une longue période, la menace de Corinne, plus connue sous son pseudonyme de "Louve du Désert", plane sur Beacon Hills. En effet, la maman de Malia est déterminée à dézinguer sa fille pour récupérer les pouvoirs qu’elle lui a volés lors de sa naissance. Tant teasée, sa venue tombe à plat lorsqu’elle se fait dégommer par Malia et Braeden avant d’atterrir à Eichen House. Conclusion : tout ça pour ça ?

Taux de badasserie : 10 %

Publicité

#9 Kate Argent

De chasseuse de créatures surnaturelles à jaguar-garou malveillant, l’évolution de Kate Argent est pour le moins désarçonnante. Balayée en saison 1 puis de retour en saison 4, la tante d’Allison n’a jamais vraiment fait long feu face à Scott et sa meute. On peut cependant admirer la ténacité du personnage, qui ne se laisse jamais abattre. On risque d’ailleurs de recroiser très bientôt son visage couleur Avatar dans les ultimes épisodes de Teen Wolf. On lui donne combien de temps avant qu’elle se fasse encore une fois dégommer par les ados de Beacon Hills ?

Taux de badasserie : 30 %

Publicité

#8 Les Médecins de l’Horreur

Équipés de leur cuirasse rouillée et de leurs tubes respiratoires, les "Dread Doctors" (habilement traduit par "Médecins de l’Horreur" en VF) collectionnent les capacités hors du commun. Générer des mirages, se téléporter, contrôler les fréquences magnétiques…, ces savants fous avaient tout pour représenter une menace digne de ce nom. Pour autant, ces derniers se contentent d’arrivée en slow motion… et c’est à peu près tout. Si l’on voulait un véritable antagoniste pour la saison 5, il fallait plutôt miser sur la Bête, un brin plus impressionnante que ces docteurs à la mollesse inégalée.

Taux de badasserie : 35 %

#7 Les Cavaliers Fantômes et l’Alpha nazi

© MTV

Dans la lignée des "Dread Doctors", les ennemis majeurs de la saison 6A ont l’apparence adéquate pour nous foutre les jetons, avec un faciès défiguré façon épouvantail et des vêtements de cow-boy souillés. Le fait qu’ils ne parlent pas (en même temps, pas facile quand on n’a pas de bouche) accentue leur côté flippant. Le hic, c’est qu’ils ne font pas grand-chose à part donner des coups de lasso et se faire trop aisément terrasser par la meute de Scott lors des scènes de combat. Leur camarade, un hybride mi-lion-garou mi-nazi décérébré (promis, ça ne s’invente pas) est un tantinet plus stylé.

Taux de badasserie : 50 %

#6 Gerard Argent

© MTV

Assurément le méchant le plus omniprésent dans l’histoire de Teen Wolf, le grand-père de la fratrie Argent brille par son sens de la débrouille. Maintes fois vaincu, papy ne se laisse jamais abattre et revient constamment à la charge. Sa haine pour Scott McCall n’a d’égal que son ingéniosité. Au final, ce n’est pas tant sa propre personne qui fout la trouille (sérieusement, qui a peur d’un octogénaire en fin de vie ?) mais plutôt les personnes avec lesquelles il complote. Sans aucun doute, un rival à ne pas sous-estimer.

Taux de badasserie : 60 %

#5 La Bête du Gévaudan

© MTV

De loin, mais alors de très très loin, le monstre le moins bien réussi visuellement de l’histoire de la série. Oui, les effets spéciaux et MTV, ça fait deux. Plongeant tête la première dans les origines historiques du loup-garou, Teen Wolf nous présente la Bête du Gévaudan durant la cinquième saison. Sorte de loup-garou sous stéroïdes, cette créature hors-norme passe le plus clair des épisodes à détruire des bâtiments importants aux quatre coins de Beacon Hills. Le plus creepy reste surtout la vraie identité de la Bête, à savoir Sébastien Valet, un tueur sanguinaire et apathique directement venu du XVIIIe siècle.

Taux de badasserie : 65 %

#4 Jackson Whittemore (alias le Kanima)

© MTV

Jackson, petit ange parti trop tôt. Initialement présenté comme le quarterback arrogant et rival direct de Scott, le personnage a gagné en profondeur au fil des épisodes… jusqu’à totalement vriller et devenir le Kanima, une créature reptilienne, après une morsure de loup-garou qui a mal tourné. Doté d’une force surhumaine et pouvant se régénérer rapidement, le Kanima possède avant tout un avantage considérable lors des combats : il peut paralyser ses adversaires d’un seul coup de griffe. Ajoutez à ça le fait que ça soit un foutu reptile, et on a franchement de quoi ne pas être serein.

Taux de badasserie : 75 %

#3 The Mute

© MTV

Rembobinez jusqu’à la saison 4 de Teen Wolf, alors qu’une menace inconnue répondant au nom du "Bienfaiteur" partage une liste de personnes à buter auprès d’une multitude de tueurs à gages. Parmi ces derniers se trouve "The Mute", une sorte de titan musclé dont la particularité est de n’avoir aucun poil sur le caillou… mais surtout de ne pas avoir de bouche du tout. On n’oublie évidemment pas ses facultés de combat plutôt respectables, nous rappelant qu’on n’aimerait probablement pas tomber sur lui dans une ruelle sombre le samedi soir. La troisième place du podium lui est surtout décernée par l’empreinte qu’il a laissée, et ce en dépit de son maigre temps à l’écran. Respect.

Taux de badasserie : 80 %

#2 Jennifer Blake (alias le Darach)

© MTV

Oui, Teen Wolf a décidément une obsession pour le concept de double identité façon Dr. Jekyll et Mr. Hyde. Ce fut le cas lors de la saison 3A tandis que Scott et sa bande de jeunes justiciers se frottent au Darach, un druide malfaisant responsable de nombreux sacrifices dans tout Beacon Hills. Sauf que la journée, le si flippant Darach prend l’apparence de Jennifer Blake, professeure de littérature au lycée de nos héros. Manipulateur, fourbe et surtout doté de fortes tendances meurtrières, ce druide est de loin l’un des meilleurs antagonistes qu’ait pu affronter la meute de la série.

Taux de badasserie : 90 %

#1 Dark Stiles (alias le Nogitsune)

Sans surprise, le top du podium est justement réservé à Stiles, ou plutôt son pendant tout droit venu des enfers. Après avoir dû réaliser un rituel pour vaincre le Darach, Scott, Allison et Stiles ont laissé une ouverture qu’a empruntée une entité malfaisante appelée Nogitsune. Esprit ancestral, le Nogitsune prend possession du corps de notre acolyte préféré pour semer le trouble dans toute la ville. Par-dessus tout, l’arrivée de ce monstre permet à Dylan O’Brien de montrer l’étendue de son jeu d’acteur, livrant une interprétation aux antipodes de celle réservée à son personnage habituel. Rien que pour ça, le Nogitsune mérite cette place de choix.

Taux de badasserie : 95 %

Mention spéciale : Peter Hale

© MTV

Pas tout à fait mauvais, pas tout à fait gentil, le père biologique de Malia reste encore aujourd’hui difficile à cerner. On lui accorde tout de même une petite tape sur l’épaule pour avoir participé. D’ailleurs, parce que Teen Wolf possède son lot de vilains, on prend une petite minute pour se remémorer les autres ennemis de Scott, Lydia et toute la clique : les Berserkers, Araya Calavera, le Bienfaiteur (aka Meredith Walker), Deucalion et son pack d’Alphas… Sans eux, la vie à Beacon Hills aurait été bien trop paisible.

Cet article ne prend volontairement pas en compte les événements de la saison 6B, celle-ci n’étant pas achevée.

Par Florian Ques, publié le 21/08/2017

Copié

Pour vous :