© Fox

La team de Brooklyn Nine-Nine apporte son soutien à Terry Crews, victime d'agression sexuelle

L’interprète de l’excellent Terry Jeffords s’est exprimé devant le Comité judiciaire du Sénat des États-Unis quant à sa triste expérience avec les violences sexuelles.

© Fox

Le 26 juin 2018, Terry Crews s’est rendu devant le Comité judiciaire du Sénat des États-Unis après avoir été appelé à témoigner dans le cadre du Sexual Assault Survivors' Bill of Rights (des textes de loi visant à défendre les victimes de violences sexuelles). L’acteur a été l’une des trois personnes invitées ce jour-là à prendre la parole. Devant l’assemblée, il n’a pas hésité à souligner les dangers de la masculinité toxique dans notre société actuelle, au sein de la sphère hollywoodienne et au-delà.

Publicité

Pour rappel, en novembre 2017, l’interprète du sergent Terry Jeffords dans Brooklyn Nine-Nine avait pris part au mouvement #MeToo en racontant sa propre expérience. Lors d’une soirée mondaine, alors qu’il était en compagnie de son épouse, Terry Crews a subi un attouchement sexuel : Adam Venit, producteur influent, a tâté son entrejambe. "Quand je racontais mon histoire, on me répétait que ce n’était pas un abus, a détaillé le comédien. Que ce n’était qu’une blague. Mais la blague d’un homme est l’humiliation d’un autre."

Bien familier du fonctionnement du show-business, il a tenu à affirmer sa position devant le Comité :

"Hollywood a clairement été une zone problématique, simplement parce que tellement de personnes voient ça comme un rêve. Et ce qui se passe, c’est qu’une personne contrôle ce rêve. Tu te retrouves piégé en pensant que ce genre de comportement est attendu, que ça fait partie du job, que ce harcèlement, cet abus ou même ce viol font partie intégrante de ton travail."

Publicité

Terry Crews s’est notamment exprimé sur les conséquences de sa prise de parole en novembre passé. Comme le rapporte Deadline, Avi Lerner, producteur de la franchise Expendables à laquelle participe Crews depuis son lancement en 2010, a récemment contacté le manager de l’acteur pour lui dire d’abandonner ses poursuites contre Adam Venit [le producteur qui l’a attouché, ndlr] s’il voulait être au casting du quatrième volet. À noter qu’Avi Lerner a lui-même été accusé de harcèlement sexuel en mai dernier. "Les abuseurs protègent les abuseurs, et j’ai dû décider si oui ou non j’allais fixer des limites", explique Terry Crews.

Heureusement, parmi tout ce ramdam médiatique, la star de Brooklyn Nine-Nine a pu compter sur le soutien infaillible de ses collègues de la série. "On a eu une conversation de groupe avec le cast et on lui a envoyé des textos pour lui dire qu’il était vraiment incroyable, a confié Andy Samberg, aka l’électrique Jake Peralta, lors d’un événement promo, d’après Associated Press. Il est un miracle à lui seul. Terry est le meilleur, je suis fier de le connaître."

Ses autres camarades du Nine-Nine ont également fait preuve de solidarité, apportant leur soutien à Terry Crews via les réseaux sociaux.

Publicité

"Ainsi brille une bonne action dans un monde désabusé. Terry Crews, je t’aime mon frère. Je te soutiens jusqu’au bout."

Publicité

"Viol, harcèlement et agression sont souvent vus comme des problématiques propres aux femmes, et les garçons et les hommes sont des victimes gardées sous silence et mises de côté. Le fait que Terry Crews parle de cette culture est une bonne chose, et ses supporters doivent faire plus de bruit que ceux qui le ridiculisent parce qu’il parle de son expérience."

"Je ne répéterai jamais assez à quel point c’est un privilège de connaître Terry Crews. Il n’est pas seulement l’homme le plus fort que j’ai connu, c’est aussi le plus courageux. Je t’aime et je te soutiens."

"PAREIL ! Tellement fière de Terry Crews pour avoir partagé son expérience. On t’aime, Terry, et on est à tes côtés !"

Par Florian Ques, publié le 03/07/2018

Copié

Pour vous :