Terry O’Quinn quitte l’île de Lost pour le monde fantastique de Castle Rock

John Locke retrouve son père spirituel J.J. Abrams pour une série qui plonge dans l’univers étendu de Stephen King.

©️ ABC

Il était un champion du backgammon, un expert en maniement de couteaux, un homme de foi et la Fumée noire avait même pris son apparence après sa mort. Je parle bien évidemment de John Locke, incarné par Terry O’Quinn dans Lost. Un rôle de premier plan qui a fait de l’acteur américain un visage familier et apprécié des sériephiles ("Ne me dites pas que je ne peux pas faire quelque chose", TMTC). Bonne nouvelle donc puisque celui-ci rejoint officiellement le casting de Castle Rock, ce projet fou supervisé par J.J. Abrams et Stephen King qui ressemble à un Stranger Things dans l’univers du maître du fantastique.

Publicité

Si la série de Hulu reste encore très mystérieuse à l’heure actuelle, on sait que Castle Rock est une ville où convergent de nombreuses œuvres de l’auteur : Dead Zone, Le Corps, La Part des ténèbres et Cujo. Ainsi, le show combinera différents éléments tirés des livres de Stephen King, dont Shining, Salem ou encore Dreamcatcher, comme énuméré dans le court teaser sorti à l’occasion de l’annonce du projet auprès du grand public. Après The Mist, Mr. Mercedes et La Tour sombre cette année, puis le remake filmique de Ça qui sortira dans nos salles obscures le 20 septembre prochain, le "Kingverse" a encore de belles heures devant lui sur nos écrans.

Depuis la fin de Lost, Terry O’Quinn enchaîne les séries malheureusement trop vite annulées. On pense notamment à 666 Park Avenue (une saison), Gang Related (une saison), Secret and Lies (deux saisons) et le spin-off de The Blacklist pour la dernière en date. Les plus grands fans du bonhomme peuvent le retrouver dans la dramédie Patriot, disponible sur Amazon Prime, en attendant patiemment les premières images de Castle Rock, qui s’annonce extrêmement prometteuse et intrigante.

Par Adrien Delage, publié le 30/08/2017

Copié

Pour vous :