Les premières images de la saison 5 de The 100 sont là

L’heure des retrouvailles est venue pour Clarke et Bellamy, et c’était tout ce qu’on demandait.

© TVLine/Twitter de Jason Rothenberg

Une fois n’est pas coutume, lorsque les héros de The 100 rempileront en 2018, ils risquent de nous paraître un brin différents étant donné qu’un bond dans le temps aura eu lieu. Six ans après les événements cataclysmiques (c’est peu de le dire) du dernier season finale, Clarke, Bellamy et les autres ont bien dû s’occuper. Si l’on sait déjà que la blonde badass est restée sur Terre grâce à sa génétique la protégeant de toute radioactivité, avec pour compagnie une gamine inconnue au bataillon, il est difficile de savoir ce qui est advenu des autres.

Publicité

Heureusement, ces premières photos directement tirées de la saison 5 à venir nous mettent sur la voie. En effet, TVLine vient de partager plusieurs captures d’écran, certaines de médiocre qualité, issues du trailer de la prochaine saison qu’on devrait bientôt pouvoir visionner et partagées sur Twitter par le showrunner Jason Rothenberg. On y reconnaît Octavia avec du sang sur le visage en train de se bastonner, mais également toute la team de l’espace, menée par un Bellamy avec désormais plus de pilosité faciale que par le passé.

En plus de ces images alléchantes, on sait que plusieurs personnages secondaires rejoindront la distribution de ce cinquième tour de piste. Jordan Bolger (Peaky Blinders) interprétera Zeke, un explorateur spatial prétentieux, tandis qu’Ivana Milicevic (Banshee) sera une véritable stratège. Comme s’ils n’étaient pas au bout de leur peine, Clarke et ses alliés devront aussi faire face à un tueur en série, incarné par Mike Dopud (Power). Si seulement on pouvait nous aussi faire une avance rapide jusqu’au lancement de la saison 5 !

© TVLine/Twitter de Jason Rothenberg

Publicité

© TVLine/Twitter de Jason Rothenberg

© TVLine/Twitter de Jason Rothenberg

© TVLine/Twitter de Jason Rothenberg

Publicité

© TVLine/Twitter de Jason Rothenberg

Par Florian Ques, publié le 27/12/2017