© Freeform

Danse de la joie : The Bold Type aura droit à une saison 2 et 3

Sutton, Kat et Jane n’ont pas fini de viser toujours plus haut.

© Freeform

On commençait sérieusement à s’inquiéter : surprise de l’été, acclamée par la critique pour ses thématiques féministes, The Bold Type n’avait toujours pas été renouvelée pour une deuxième saison. C’est qu’en coulisses, les relations entre Freeform et la créatrice de la série, Sarah Watson, n’ont pas vraiment été au beau fixe. On annonce des "différends créatifs", au point que la showrunneuse va céder sa place à une nouvelle venue, Amanda Lasher, pour les 20 prochains épisodes commandés par la chaîne.

Publicité

Si ce genre de changement – la créatrice évincée de sa série – ne nous rassure pas des masses, on respire un peu mieux en regardant le CV de la nouvelle showrunneuse de The Bold Type, Amanda Lasher, qui a officié sur Riverdale, Sweet/Vicious, Togetherness et Gossip Girl. Un savant mélange de style girly et de sujets féministes et réalistes en somme.

Karey Burke, présidente de la programmation et du développement à Freeform, a commenté ce renouvellement avec enthousiasme :

"À Freeform, nous sommes engagé·e·s dans le fait de proposer des séries qui célèbrent la puissance et le potentiel de la voix féminine. La première saison de The Bold Type a apporté un nombre considérable d’histoires significatives culturellement qui ne servent pas seulement à divertir le public, mais aussi à l’encourager à conquérir le monde – nous sommes excité·e·s à l’idée de continuer à défendre ces femmes incroyables."

Publicité

Pour ceux qui n’auraient pas encore découvert The Bold Type, la série met en scène l’amitié de trois jeunes femmes qui travaillent dans différents départements de Scarlet, un magazine féminin type Cosmo qui aurait pris un tournant plus féministe. La première saison explorait des thèmes comme l’intersectionnalité, la sexualité des jeunes femmes, le monde du travail 2.0, le viol ou encore le mouvement Free the Nipple. Une vraie bouffée d’air frais sur une chaîne qui s’adresse à des millennials à travers des shows habituellement assez légers, comme Pretty Little Liars. Et la démonstration que l’on peut créer une série à la fois féministe et optimiste, regardée par un public large.

Alors évidemment, on a hâte de découvrir la suite des aventures de Kat, Sutton et Jane – incarnées respectivement par Aisha Dee, Meghann Fahy et Katie Stevens – qui prenaient des décisions professionnelles ou personnelles audacieuses à la fin de la saison 1. On n’en attendait pas moins des filles de The Bold Type (un jeu de mots, "bold" étant la typo d’écriture "en gras" et signifiant aussi "intrépide", le titre étant à traduire par "Du genre intrépides" ).

Publicité

Par Marion Olité, publié le 05/10/2017

Copié

Pour vous :