The Man in the High Castle "trop chère" et " trop dangereuse" pour la télé

Pourquoi la série The Man in the High Castle n'est pas diffusée sur les canaux traditionnels ? Frank Spotnitz, celui qui a adapté le roman éponyme de Philip K. Dick, a sa petite idée sur la question.

High Castle

Disponible exclusivement sur Amazon Video, l'uchronie en 10 épisodes n'était pas nécessairement destinée au catalogue de ce service VOD. Son créateur, Frank Spotnitz, a d'abord frappé aux portes des networks, d'habitude friands d'adaptations en tous genres. La chaîne américaine SyFy n'a pas donné suite, et les anglais de la BBC ont passé leur tour.

Publicité

Même si les raisons officielles de ce refus se font toujours attendre, Spotnitz n'est pas dupe. Selon lui, The Man in the High Castle était trop chère et trop dangereuse pour les networks classiques : "C'est une série très coûteuse et il n'y en a pas beaucoup qui seraient prêts à mettre sur la table la somme nécessaire pour faire ça proprement. Amazon a les moyens". The Man in the High Castle est à ce jour la plus grosse production d'Amazon Studios, même si la branche fictions de la firme a toujours tenu secret le budget de ses séries "homemade".

La seconde raison pour laquelle l'adaptation de Philip K. Dick n'a pas trouvé preneur sur une chaîne classique, toujours selon Spotnitz, c'est son sujet "sensible". "C'est un thème dangereux. Il peut offenser certaines personnes. On fait vraiment tout pour que ce ne soit pas le cas, mais je m'attends à ce que cela arrive. Ce dont nous parlons est encore très présent dans les esprits, donc j'image aisément que les networks aient pu avoir peur".

La série est une uchronie en dix épisodes qui dépeint le monde tel qu'il aurait pu être si les Alliés avaient perdu la Seconde Guerre Mondiale. Les deux premiers épisodes de The Man in the High Castle sont visibles sur la plateforme Amazon Video (le premier, gratuitement).

Publicité

Par Delphine Rivet, publié le 13/11/2015

Copié

Pour vous :