The Walking Dead : un début de saison 6 bien badass

La série avec des bouts de zombies dedans a fait son retour dimanche 11 octobre sur AMC et le lendemain en US+ 24 sur OCS, avec le premier épisode de la saison 6, "First time again". On fait le point (avec spoilers).

rcik

Rick, l'homme pansement. (©AMC)

Après un été passé à regarder Fear the Walking Dead, dont le bilan qualité est mitigé (en revanche, gros carton d'audience), il était temps que Daryl et les autres reprennent les choses en main en cette rentrée. On avait quitté la bande de survivants en pleine crise à Alexandria, où un Rick ensanglanté était venu à bout de ses assaillants (humains, précisons-le). Le premier épisode de la saison 6 traite des conséquences de la tragédie dans la ville, où nos guerriers ont pris le pouvoir sur des habitants dépassés par les "walkers".

Publicité

Parallèlement, la troupe réalise qu'une immense foule de zombies est coincée dans une fosse par des camions qui menacent de céder. La première scène dévoile justement ce plan hallucinant de milliers de zombies réunis. The Walking Dead a clairement les moyens de ses ambitions. Ce season premiere, doté d'une structure en flashbacks, rappelle avec force les grands thèmes de la série : les morts-vivants bien sûr (toujours super bien mis en scène), la survie, et les relations humaines.

the-walking-dead-2

Carter, je crois qu'on t'appelle (©AMC)

L'enfer, c'est les autres

Série très inégale, The Walking Dead n'arrive pas toujours à composer entre ses envies de drama intime et la promesse d'une grosse bastonnade de zombies. Cet épisode réussit justement à maintenir le délicat équilibre. Entre deux échafaudages de plans pour venir à bout des zombies entassés dans la fosse, Rick poursuit sa mainmise sur la ville. S'il a la confiance de Deanna, la chef d'Alexandria, ce n'est pas le cas de tous les habitants du lieu.

Publicité

Dans l'une des scènes marquantes de l'épisode, il surprend une tentative de complot contre lui. Braquant son gun sur le fautif, il lui balance : "Do you have any idea who you talking to ?" ("As-tu la moindre idée de qui tu as en face de toi ?"). Le leader badass n'a désormais plus aucun scrupule à tuer son prochain si la survie de son groupe en dépend. Sa vision brutale de la vie post-apocalyptique vient se heurter à celle, plus optimiste, d'une vieille connaissance, Morgan (Lennie James), qui effectue son retour dans la série. La relation entre les deux hommes, qui doivent réapprendre à s'apprivoiser, s'annonce intéressante. 

the-walking-dead-heath

Heath, nouveau venu à Alexandria (©AMC)

Un nouveau personnage issu des comic books est introduit : le plutôt cool Heath, incarné par Corey Hawkins (Dr. Dre dans Straight Outta Compton). Pas manchot quand il s'agit de tuer du zombie, il semble parti pour durer plus de trois épisodes. Un autre clin d'œil aux fans des comics de Robert Kirkman : les scènes de flashbacks en noir et blanc, une première dans la série et un procédé à priori un peu kitsch, font écho aux dessins sans couleur des BD.

Publicité

Bien rythmé, réservant son lot de scènes de bastons zombiesques et de morts (RIP Carter), ce season premiere – qui se termine par un cliffhanger bien frustrant donc efficace – lance idéalement une saison 5 que l'on espère d'une qualité égale de bout en bout.

 Note : 4/5

Par Marion Olité, publié le 13/10/2015

Copié

Pour vous :