The Walking Dead : une réplique de Lucille confisquée dans un aéroport

Apparemment, le coupable portait un foulard rouge, une veste en cuir et balançait des "F-Bombs" lors de son interpellation.

lucille

©️ AMC

Aux États-Unis, les vacances viennent officiellement de commencer et les vols intramuros se multiplient. Les Américains en profitent pour emmener avec eux un tas d'objets, ce qui n'arrange pas les affaires de la "Transportation Security Administration". Cette agence créée juste après les attentats du 11 septembre 2001 gère la sécurité dans tous les lieux de transports. Elle contrôle et surveille notamment le contenu des bagages appartenant aux voyageurs, un peu à la manière de la douane en France. Elle est récemment tombée sur un sacré morceau : une batte de baseball ornée de barbelés, soit une fidèle réplique de Lucille, la batte de Negan dans The Walking Dead.

Publicité

Comme par hasard, ce fan hardcore de la série zombiesque a été interpellé dans l'aéroport d'Hartsfield-Jackson, aka le plus grand aéroport du monde par son trafic, qui est situé à Atlanta en Géorgie. Soit la ville de départ de Rick et les lieux du tournage de la série. Le fan a été surpris alors qu'il essayait de passer les barrières de sécurité armé de sa fausse Lucille. Après l'avoir confisquée dans leurs bureaux, la TSA a partagé un message sur ses réseaux sociaux, invitant cordialement tous les futurs Neganniens à enregistrer leur batte de baseball en soute pour traverser le pays.

Publicité

Traduction : "Les fans de The Walking Dead comprendront pourquoi la TSA ne veut pas de ceci à bord de l'avion. Quand vous volez, mettez "Lucille" en soute !"

Il n'est pas certain qu'en France, les membres de la douane réagissent avec le même humour. Il faut dire que Lucille a surtout servi à casser des gueules plutôt qu'à faire quelques home runs. C'est une dure déception pour le fan de The Walking Dead qui a dû parcourir une longue, stressante et dangereuse expédition dans les couloirs de l'aéroport, à l'affût du moindre membre de la sécurité. Un peu comme s'il était était encerclé de zombies pendant l'apocalypse finalement.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 25/11/2016

Copié

Pour vous :