The Walking Dead : une nouvelle communauté qui nous veut du bien

Après un season premiere éprouvant pour les fans, The Walking Dead a un peu calmé le jeu avec un épisode plus doux mais tout aussi intéressant. Attention, spoilers.

shiva"Et le tigre est en toi". (©️ AMC)

Pour les fans de The Walking Dead, le plus dur est passé. Même si certains s'amuseront à passer Halloween habillé d'un blouson de cuir et armé d'une batte de baseball en plastique pour terroriser leur entourage, le cliffhanger insoutenable de la saison 6 a enfin été dévoilé.

Publicité

Pour remettre les fans d'aplomb, ou tout simplement nous rappeler que Rick et les Sauveurs ne sont pas les seuls éléments-clés de cette 7e saison, les créateurs de la série ont décidé de s'intéresser au voyage de Carol et Morgan dans ce 2e épisode. L'occasion d'introduire une nouvelle communauté captivante et pleine de bons sentiments : le Royaume. Un domaine dirigé par le roi Ezekiel et Shiva, sa tigresse majestueuse.

Le petit royaume dans la prairie

morgantraining

(©️ AMC)

Carol, malmenée et blessée par l'un des Sauveurs dans le season finale de la saison 6, a été sauvée in extremis par l'intervention de Morgan. Ils sont alors tombés sur une nouvelle communauté avenante mais étrange, le Royaume. Le domaine est régi par Ezekiel, le roi, que tous ses sujets semblent respecter et accepter comme leur leader.

Publicité

Dans le Royaume, tout est organisé comme à l'époque médiévale : il y a des cueilleurs qui s'occupent de faire pousser pommes et autres grenades, des chevaliers modernes qui se baladent sur des chevaux, armés de piques ou de fusils mitrailleurs (on a dit modernes) et même des ménestrels qui prennent la forme d'une chorale et d'un guitariste "extrêmement doué" selon les mots du souverain. Comme à son habitude, Carol ne croit pas à ce conte de fées trop beau pour être vrai. Le spectateur la comprend ; après ce qu'on vient de vivre, ce Royaume n'a rien à faire dans cette apocalypse zombie.

Et pourtant, au fur et à mesure qu'on pénètre dans cette cour, on comprend à travers Carol que le Royaume représente l'espoir perdu après les récents événements. Tout d'abord, car la communauté est nombreuse et organisée à la perfection. Ensuite, parce que le roi se pavane avec une tigresse énorme (une belle prouesse de CGI), pas vraiment fan de la viande putréfiée. Enfin, parce qu'ils connaissent les Sauveurs, sont aussi soumis à leurs règles et contrôlent leur rage pour ne pas les allumer sur place.

Au final, cette communauté est à l'opposé de la barbarie et de la méchanceté de Negan et ses Sauveurs. Travailleur, structuré, dévoué à son leader, le peuple du Royaume réunit toute la noblesse d'une culture chevaleresque. C'est une civilisation qui a choisi de repartir sur les fondements de l'Histoire, de la vie en société, pour prospérer, en agissant pour le bien et la justice, comme une sorte d'antidote à la misère de ce monde où les zombies ne sont même plus le fléau majeur.

Publicité

Seul petit bémol : son leader est tellement préoccupé par le bien de ses sujets qu'il refuse de les mettre en danger et d'aller affronter Negan et sa dictature.

Ezekiel, la force tranquille

ezekielcarol

Une romance à venir entre Ezekiel et Carol ? (©️ AMC)

Ezekiel n'est pas lâche. Bien au contraire, il semble honnête et se satisfaire du nécessaire. Comme il l'explique d'ailleurs à Carol à la fin de l'épisode, c'est son peuple qui l'a identifié comme "un surhomme, un héros", un leader à suivre. Contrairement à Negan, il est assez modeste pour déprécier la valeur de son credo : diriger et prendre les bonnes décisions pour aider l'humanité à survivre. Tout comme Rick a pris les rênes de son groupe pour les mener jusqu'à un sanctuaire.

Publicité

C'est également un homme bon et réfléchi, qui ne souhaite pas envoyer son peuple à une mort certaine. Et comme tout bon roi qui se respecte, c'est un fin stratège. À leur insu, il cherche à mettre des bâtons dans les roues des Sauveurs en leur offrant des cochons empoisonnés, nourris avec de la chair en décomposition de zombies, plutôt que d'envoyer des grands coups de batte de baseball dans la tronche de ses opposants. Bref, Ezekiel est l'exact antagoniste de Negan.

Les lecteurs des comics apprécieront, comme souvent dans la série, l'effort des costumiers pour qu'Ezekiel soit retranscrit le plus justement possible à l'écran. Outre ses dreadlocks généreuses, son manteau rapiécé et son âge avancé, ils ont même intégré sa chemise parsemée d'étoiles, un accoutrement complètement décalé par rapport à son rang. Ce ne sont que des détails, mais il est toujours appréciable de remarquer la minutie dont fait preuve le staff de la série pour respecter la cohérence entre l'œuvre originale et l'adaptation.

Tout comme l'histoire mouvementée de Morgan, l'imprévisibilité de Daryl ou encore l'impétuosité actuelle de Carol, Ezekiel et son Royaume apportent une nouvelle dynamique à la série. Enfermée dans un schéma répétitif identifiable à un jeu vidéo avec son boss final à vaincre, The Walking Dead trouve son originalité et sa vraie personnalité grâce à ces électrons libres, capables de foudroyer l'intrigue et de transcender le destin de leur personnage.

The Walking Dead est diffusée sur AMC aux États-Unis, et chez nous en US+24 sur OCS. 

Par Adrien Delage, publié le 31/10/2016

Copié

Pour vous :