Un restaurant "The Walking Dead" attaqué en justice par Robert Kirkman

Un groupe de restaurateurs a voulu monter son restaurant, reprenant les codes de The Walking Dead. Un projet que n'a pas vraiment apprécié Robert Kirkman.

walkingdeadrestau-feat

Carl et son pudding. (©️AMC)

Publicité

Les frères et soeurs Theodorou et Mohamed Elkady, 4 jeunes habitants du New Jersey, souhaitaient ouvrir un restaurant intitulé Walking Dead. Mais voilà, le droit d'auteur existe, et Robert Kirkman s'est opposé à ce projet.

Le créateur des comics a déposé une plainte devant une cour fédérale du New Jersey selon le Hollywood Reporter. Il reproche aux restaurateurs d'avoir mobilisé des fonds dans l'optique de monter un restaurant sous le nom de marque The Walking Dead. Pour ce faire, ils ont déposé 11 demandes auprès du United States Patent and Trademark Office.

Le "Bureau américain des brevets et des marques de commerce" est l'organisation administrative en charge de préserver la propriété intellectuelle des brevets et des marques déposées aux États-Unis. Notre équivalent en France est l'Institut national de la propriété intellectuelle.

Publicité

Les quatre accusés ont eux répondu que la chaîne AMC et Robert Kirkman n'avaient aucun droit de s'approprier le nom de marque The Walking Dead :

"Il [Robert Kirkman] essaie d'intimider et d'arrêter l'appropriation de cette marque par la voie judiciaire, sur l'unique argument que ce terme est célèbre. Or, la série The Walking Dead est elle-même inspirée d'une oeuvre cinématographique, réadaptée ensuite par de nombreux auteurs depuis près d'un siècle."

Le film en question date de 1936, et s'intitule Le Mort qui marche, ou The Walking Dead dans la langue de Shakespeare. La défense ajoute également que l'utilisation de nom de marque est seulement descriptive, et non distinctive. Sous-entendue qu'elle n'implique aucune référence à la série diffusée sur la chaîne AMC.

Publicité

La défense de Robert Kirkman définit quant à elle que c'est la série The Walking Dead qui a popularisé le nom de marque ces dernières années. De fait, les produits dérivés et les exploitations suffisent à garantir la propriété de la marque qui revient à son créateur.

Pour résumer tout cela, disons simplement que contrairement au laboratoire à cocktails Breaking Bad, sans l'aval de Robert Kirkman, il n'y aura pas de restaurant, hôtel ou tout autre projet imaginé sous le nom The Walking Dead.

Par Adrien Delage, publié le 02/06/2016

Copié

Pour vous :