The Walking Dead : la pilule est difficile à avaler pour Sasha et les spectateurs

Malgré un épisode sympathique et bien rythmé, la guerre contre les Sauveurs se fait attendre. Attention, spoilers.

thewalkingdead-feat

©️ AMC

Après un épisode touchant marqué par les remords de Daryl et Sasha envers Maggie et Rosita, "Something They Need" se concentre à nouveau sur Rick et son groupe. Mieux, les scénaristes ont choisi de donner du rythme à cet épisode qui nous fait voyager tour à tour chez les Sauveurs, à la Colline et dans une communauté que nous n'avions pas vue depuis longtemps, celle des femmes d'Oceanside. C'est une belle avancée vers la guerre se profilant contre Negan même si la déception reste immense : elle ne devrait pas commencer dans cette septième saison.

Publicité

Même avec un season finale allongé, Scott M. Gimple et son équipe de scénaristes ne lanceront pas la grande bataille en un épisode. Le showrunner de la série a toutefois promis que la saison ne se terminerait pas sur un cliffhanger. Difficile de le croire tant l'intrigue a évolué avec lenteur afin de préparer comme il se doit la lutte qui opposera Rick et ses alliés aux Sauveurs de Negan. Dans "Something They Need" les derniers préparatifs arrivent à leur terme tandis qu'un twist (peu surprenant) intervient dans les ultimes secondes de l'épisode.

Pirates of The Walking Dead

rodeurmer

©️ AMC

L'événement le plus important de cet épisode est bien entendu la "visite" des Alexandriens aux femmes d'Oceanside. Pour rappel, il s'agit de cette communauté uniquement composée de femmes que Tara avait rencontrée au cours de son escapade avec Heath. Natalia, la leadeuse, lui avait alors raconté le massacre des hommes de son groupe par les Sauveurs de Negan. Si Rick voyait ainsi en elles de potentielles alliées, avides de se venger, il va finalement s'emparer de leurs armes afin de satisfaire les exigences de Jadis, qui refusait de combattre les Sauveurs sans un arsenal considérable.

Publicité

Il est intéressant de noter l'inversion des forces qui survient dans "Something They Need". Du côté du sanctuaire, où Sasha est retenue en otage par les Sauveurs après sa vaine (et stupide) tentative de tuer Negan, l'homme à la batte propose de lui tendre la main plutôt que de mettre fin à ses jours immédiatement. Un acte plus ou moins naïf de la part du tyran, puisque Sasha possède le même tempérament bouillonnant que Daryl, qui avait déjà refusé la proposition de Negan.

Au moins, le roi des "f-bombs" propose à Sasha un compromis plutôt équitable. À l'inverse, Rick instaure une forme de tyrannie par la terreur auprès des femmes d'Oceanside afin de les soumettre. Le shérif les fait s'agenouiller et les menace d'une arme, éparpille des bâtons de dynamite tout autour de leur camp et ne leur laisse rien pour se défendre. Certes, il n'en tuera aucune, mais Rick reproduit ici un schéma autoritaire que Negan serait capable d'appliquer. Cette forme de despotisme est peut-être la seule manière de combattre le mal par le mal, même si dans le visage de Jesus se lit toute la déshumanisation de nos survivants lorsque, abattu et honteux, il passe devant les femmes effrayées d'Oceanside, leurs fusils dans les mains.

Si quelques incohérences surviennent dans cette séquence (Tara a réussi à se faufiler comme une fleur dans la maison de Natalia alors qu'il y a des dizaines de sentinelles planquées dans les arbres...), elle est superbement ouverte par cette ellipse narrative dans laquelle le groupe de Rick arrive à Oceanside alors que Tara raconte en fond l'histoire de la promesse. De plus, après Winslow le zombie Mad Max et les walkers des sables de l'épisode "Swear", on assiste à l'arrivée de rôdeurs marins. Une sacrée escouade de la mort qui ressemble vaguement à l'équipage de Davy Jones dans Pirates des Caraïbes : le Secret du coffre maudit et qui nous offre nos cinq minutes de découpage de zombies toujours aussi appréciables.

Publicité

Sasha, la mal-aimée

sasha

©️ AMC

Les scénaristes de The Walking Dead ont-il une dent contre Sasha ? Les personnages féminins de la série sont généralement bien traités et possèdent des perspectives d'évolution intéressantes, à la manière de Carol, Maggie et Rosita. Mais Sasha pourrait bien être l'exception qui confirme la règle, car depuis quelques épisodes, l'équipe de Scott M. Gimple induit au spectateur que le personnage est de toute manière condamné. C'est à la fois terriblement ennuyeux et désolant.

Ennuyeux, car contrairement au début de l'épisode, on aurait aimé éviter l'ellipse narrative au sanctuaire, quitte à ce que l'épisode dure plus longtemps. Sasha arrive directement à la case prison sans qu'on prenne le temps de nous expliquer sa capture. Pour rappel, elle avait pénétré seule l'enceinte des Sauveurs, laissant Rosita sur le carreau. C'est désolant, car les scénaristes nous ont fait comprendre de manière méta que le personnage n'avait plus aucun avenir : Sasha est résignée et disait il y a peu à Rosita qu'elle n'avait plus rien à prouver, signe que son arc narratif dans The Walking Dead est clos.

Publicité

Malgré tout, cette séquence au sanctuaire permet de clarifier certains points d'intrigue. Eugene semble bel et bien passer du côté obscur, même si la pilule contenant du poison qu'il donne à Sasha est peut-être inoffensive. Ensuite, la scène de l'exécution de David rend un fidèle hommage aux comics. L'horrible sauveur qui avait déjà tabassé Aaron devant Rick et fait des allusions perverses à Enid dans l'épisode "The Other Side" meurt aussi avec le couteau de chasse de Negan planté dans la gorge. Un sursaut de violence qui n'est pas sans rappeler les morts sanglantes de Glenn et d'Abraham dans le season premiere.

daviddeath

©️ AMC

Enfin, on apprend que le leader des Sauveurs a, tout comme Lord Varys dans Game of Thrones, des petits moineaux qui lui susurrent des informations à l'oreille. Et pas des moindres puisque le manieur de Lucille a apparemment eu vent des événements qui se trament du côté d'Alexandria. Mais qui a vendu la mèche ? Eugene n'était au courant de rien, quand les femmes d'Oceanside n'ont aucun intérêt à informer leur ancien bourreau. Quant à Dwight, qui était bien l'inconnu à l'arbalète du précédent épisode, on sait désormais qu'il a retourné sa veste.

En somme, Negan a peut-être envoyé des espions dans la communauté de Rick. De nombreux internautes de Reddit soutiennent la théorie que la jeune Enid est en vérité ralliée à la cause des Sauveurs. Les soupçons pourraient également se porter sur Gregory, le leader de la Colline, qui a toujours eu une dent contre les Alexandriens et Maggie en particulier. Mais vu le peu de courage du bonhomme, qui n'a jamais tué de rôdeurs de sa vie, on le voit mal tenter d'informer Negan des mouvements du groupe de Rick.

En procédant ainsi par élimination, on se dit que le tyran a peut-être tout inventé pour essayer de manipuler Sasha et la faire parler. Ou alors il s'agit d'un nouveau personnage dont nous n'avons pas encore eu connaissance. Toutefois, il reste une dernière solution accusant une étrange communauté dont le shérif devrait davantage se méfier : Jadis et le peuple de la décharge.

Il est plausible que ces pseudos flemmards dont on ne sait strictement rien soient finalement de mèche avec Negan et les Sauveurs. Pour info, les "Scavengers" n'ont pas une telle importance dans les comics et pourraient donc changer la donne sur la guerre à venir dans la série. Mais on peut compter sur Daryl, Carol et Morgan pour rééquilibrer la balance et nous offrir un season finale d'anthologie.

En France, la saison 7 de The Walking Dead est diffusée en US+24 sur OCS Choc.

Par Adrien Delage, publié le 28/03/2017

Copié

Pour vous :