© Bandai Namco

Le tournage de la série The Witcher débutera cet hiver en Europe centrale

Le territoire de Kaer Morhen nous ouvre ses portes.

© Bandai Namco

Pas effrayé le moins du monde par la série Le Seigneur des anneaux en développement chez Amazon, Netflix concocte de son côté un autre mastodonte pour rivaliser. En effet, le géant américain planche sur une adaptation de The Witcher en série, davantage inspirée des romans originels d’Andrzej Sapkowski que de la trilogie vidéoludique créée par CD Projekt. Au côté de la jeune scénariste Lauren S. Hissrich (Parenthood), qui enfilera également la casquette de showrunneuse, on retrouve une writers' room talentueuse ainsi que l’auteur des romans, qui participe pleinement au processus créatif.

Publicité

Le projet avance si bien qu’il sortira avant le blockbuster d’Amazon. En effet, Lauren S. Hissrich a confirmé sur son compte Twitter que le tournage de The Witcher arriverait rapidement (et qu’elle prendrait des vacances bien méritées en attendant). Dès cet hiver prochain, la showrunneuse et son équipe poseront leurs caméras en Europe centrale, pour donner vie à Kaer Morhen quelque part entre l’Allemagne et l’Ukraine. Entre-temps, et c’est forcément ce qui nous intéresse, le crew devra trouver son cast selon les caractéristiques des personnages exploités dans la série.

"Les bonnes vibes d’un dimanche estival dont j’essaierais de me souvenir quand nous filmerons The Witcher cet hiver en Europe centrale."

Publicité

Si on verrait bien Travis Fimmel (Ragnar dans Vikings), Nikolaj Coster-Waldau (Jaime dans Game of Thrones) ou l’immense Mads Mikkelsen dans le rôle de Geralt de Riv, c’est l’agence Sophie Holland Casting qui aura la lourde tâche d’engager des acteurs pour incarner le Sorceleur et ses compères. Pour rappel, la première saison de The Witcher sera composée de huit épisodes et retracera l’histoire des deux premiers livres, L’Épée de la providence et Le Dernier Vœu.

Si le développement de la série poursuit ce rythme de croisière, The Witcher pourrait débarquer sur la plateforme américaine en 2020. C’est long, car la production souhaite un casting et un tournage à l’international pour plus de fidélité à l’œuvre originale. Netflix a également consolidé la protection contre les spoils : le script contient de fausses scènes qui ne seront jamais filmées. Déjà un petit air de Game of Thrones, non ?

Par Adrien Delage, publié le 04/07/2018

Copié

Pour vous :