The X-Files : des retrouvailles douces-amères entre Mulder et Scully

Teasée depuis des mois, la réouverture des X-Files a finalement eu lieu dimanche soir sur la Fox. Nous avons pu voir le premier épisode des nouvelles enquêtes de Mulder et Scully. 

Roswell. 1947. Une soucoupe volante s'écrase violemment sur la Terre. Quelques heures plus tard, à la nuit tombée, militaires, agents et scientifiques s'activent. Quelle série, en 2016, peut encore se permettre de revenir sur cette histoire mille fois évoquée ?

Publicité

Here we go again. Huit ans après le très dispensable film X-Files : Régénération, Mulder et Scully sont de nouveau réunis dans ce revival qui prend la forme d'une mini-série événement, composée de six épisodes. Le premier d'entre eux, "My Struggle" ("Ma lutte"), adopte le point de vue de l'âme du show, l'ex-agent Fox Mulder, incarné par David Duchovny. Une bonne idée.

Elle et lui

Si Scully (Gillian Anderson) est évidemment son indispensable complice dès la première saison, c’est lui qui n’a cessé de nous dire "I want to believe" durant toutes ces années. Ce premier épisode aux airs de pilote avait tout de l’exercice casse-gueule pour Chris Carter : il fallait à la fois replacer les personnages, installer une nouvelle intrigue et condenser le passif de la série pour raviver les mémoires.

Et si Mulder avait eu (presque) tout faux depuis le début, si les aliens existaient bien, mais n'avaient été que des pions manipulés par une association de malfaisants, bien décidés à prendre le pouvoir en Amérique et partout ailleurs ? Il n'aura fallu qu'une moitié de pilote pour que Mulder le conspirationniste refasse son apparition. Et pour que Scully la sceptique ne tente de le ramener à la raison.

Publicité

x-files-2

David Duchovny et Gillian Anderson semblent visiblement ravis de se retrouver, mais le fan service X-Files nécessaire prend des proportions un peu trop grossières. Du poster iconique "The Truth is Out There" aux apparitions de personnages secondaires (Skinner, l'homme à la cigarette) en passant par des répliques déjà entendues mille fois ("Tu prends une route dangereuse Mulder...") dans le show original, la dynamique ne semble pas avoir évolué d'un iota en quinze ans.

Nostalgie et petits hommes verts

Au-delà des retrouvailles Mulder / Scully et de l'esprit de la série très (trop ?) respecté, ce revival pâtit de ces nouveaux personnages secondaires assez insipides (Tad incarné par Joel McHale est un protagoniste... raté) et de son manque de modernité. Attendez-vous donc à quelques blagues forcées sur l'incompatibilité des héros avec internet & co. 

Publicité

x-files-2

Autre soucis : les aliens en caoutchouc, les théories conspirationnistes et un vrai/faux couple fatigué peuvent-il émoustiller la génération de sériphiles élevée à Breaking Bad, trop jeune pour avoir regardé les mains devant les yeux X-Files, pendant la glorieuse trilogie du samedi soir de M6 ?

Il faudra évidemment découvrir la saison dans son ensemble avant de porter un jugement trop définitif. Et pourtant, ce retour laisse une impression douce-amère, celle de retrouver une ex que l'on aurait beaucoup aimée. On est ému de la revoir, de prendre des nouvelles, de constater que l'alchimie fonctionne encore.

Publicité

Mais au fond, la vérité est connue : les chances de vivre quelque chose d'aussi intense que la première fois sont minces. Très minces. Gardons tout de même espoir en notant que les médias américains s'accordent sur une embellie qualitative pour les prochains épisodes.

Note : 3/5

Par Marion Olité, publié le 25/01/2016

Copié

Pour vous :