The Walking Dead : le père Gabriel est-il en danger de mort ?

Le pasteur d’Alexandria a-t-il attrapé froid ou est-ce que son état de fatigue cache autre chose ? Attention, spoilers.

© AMC

Le duo dynamique de l’épisode "The Big Scary U" représentait la belle surprise de The Walking Dead, qui a déconstruit le mythe du messie chez Negan et redoré le blason de Gabriel. Pour s’extirper de leur cabanon encerclé par les rôdeurs, les deux alliés temporaires ont pris des risques et fait usage d’une fameuse technique de la série : se recouvrir le corps avec le sang et les tripes de zombies pour se fondre dans la masse. Si d’habitude ce déguisement morbide n’a aucun effet secondaire sur les survivants (Nick de Fear The Walking Dead et le groupe de Rick peuvent en témoigner), il pourrait bien cette fois avoir rendu malade le pasteur.

Publicité

Enfermé dans une cellule du Sanctuaire à la fin de l’épisode, Gabriel apparaît mal en point, tremblant et fiévreux. Il répète en boucle la nécessité de trouver le docteur Carson, non pour lui mais pour Maggie et son bébé. En soi, il a donc un objectif en tête et sa pseudo-maladie ne pourrait être qu’un prétexte pour entrer en contact avec le médecin. Toutefois, plusieurs indices laissent à penser que le pasteur est en réalité en danger de mort suite à son tour de passe-passe avec les rôdeurs.

Rhume, radiations ou rien ?

Comme nous le disions plus haut, les survivants ont l’habitude d’utiliser la ruse des boyaux pour passer incognito aux yeux des morts-vivants. Mais jamais cette technique, aussi répugnante soit-elle, ne les avait rendus souffrants. D’un côté, Gabriel a peut-être été malchanceux, s’inoculant au passage les bactéries qui pullulent sur les zombies. De l’autre, Negan nous apprenait que ce camouflage comportait des risques et avait rendu certains de ses membres "malades". Cette déclaration anodine soulève en vérité une hypothèse bien plus grave.

Dans l’épisode "Some Guy", alors qu’Ezekiel, Carol et Jerry se retrouvaient en mauvaise posture, on découvrait des zombies putrides et contaminés. Plus que d’ordinaire. Certains d’entre eux baignaient littéralement dans des produits chimiques, en provenance d’une usine située non loin d’un avant-poste des Sauveurs (citée plusieurs fois par ces derniers au même titre que la station radio). Plus que de bactéries, ces zombies seraient porteurs de substances radioactives venant expliquer l’état déplorable de Gabriel, empoisonné par ces radiations.

Publicité

© AMC

Si cette théorie s’avère confirmée, tout indique que Negan devrait également avoir été irradié. Bien entendu, Gabriel est peut-être déshydraté et seulement en train de faire une crise d’angoisse, enfermé dans une cellule après avoir bravé la mort pendant plusieurs heures. La saison dernière, Daryl était apparu dans le même état de détresse, souffrant de ses longues heures de solitude passées dans le noir (big up à "Easy Street" au passage). Il existe une dernière possibilité qui s’inscrirait parfaitement dans la trame de The Walking Dead.

Et si Gabriel avait développé une maladie inconnue au contact des rôdeurs ? Imaginez le tableau : une épidémie dans une épidémie. Un nouveau fléau imprévu viendrait frapper de l’intérieur les Sauveurs, quitte à ce que Gabriel cherche à en contaminer le maximum pour aider la coalition menée par Rick.

Publicité

À travers ce sacrifice, le pasteur trouverait une forme de rédemption pour avoir lâchement brûlé ses fidèles aux prémices de l’apocalypse. Certes, c’est un peu gros pour le personnage, mais le pasteur gagnerait en profondeur et en sympathie juste avant sa mort, un ressort narratif presque classique dans la série zombiesque. Gabriel est sans aucun doute le prochain nom sur le death note de The Walking Dead.

En France, la saison 8 de The Walking Dead est diffusée en US+24 sur OCS Choc.

Par Adrien Delage, publié le 24/11/2017

Copié

Pour vous :