Tom Hardy, aka Alfie Solomons, ne voulait pas quitter les Peaky Blinders

Alfie va lui manquer autant qu’à nous. Attention, spoilers.

© BBC

La saison 4 de Peaky Blinders s’est achevée sur la perte d’un personnage particulièrement aimé des nombreux fans du show de Steven Knight. Incarné depuis la saison 2 par Tom Hardy, le gangster juif Alfie Solomons payait en effet de sa vie une trahison de trop envers Tommy Shelby (Cillian Murphy). Ce dernier allait le retrouver sur son île au milieu de nulle part, et après avoir appris que les jours d’Alfie étaient comptés, l’homme souffrant d’un cancer en phase terminale, il le tuait d’une balle dans la joue. À moins d’un énorme twist, nous ne reverrons donc plus le génial Tom Hardy dans la peau de l’attachant antihéros Alfie Solomons.

Publicité

Vu la cote d’amour de Tom Hardy auprès du grand public, on a tout de suite pensé que cette sortie était sans doute due à des problèmes d’agenda, le planning de l’acteur étant surchargé, notamment depuis qu’il est devenu en 2017 le héros de la série Taboo, également showrunnée par Steven Knight. Il n’en est apparemment rien.

Interrogé par Digital Spy, l’acteur Paul Anderson, qui incarne le fougueux Arthur Shelby, a expliqué que ce choix scénaristique a été longuement discuté, car Tom Hardy était désireux de continuer à incarner l’excentrique gangster. "Je ne savais pas que ça allait arriver. […] On n’était pas sûrs… Il y a eu tout ce débat autour du sort d’Alfie, s’il devait être tué ou non. […] Je sais que Tom ne voulait pas partir. Donc, ça a fait tout un truc."

À moins que Paul Anderson, dont le personnage feint sa propre mort en fin de saison 4, ne nous fasse une "Kit Harington" pour brouiller les pistes et qu’Alfie revienne par miracle en saison 5, il va falloir se faire une raison. Et se préparer à pleurer d’autres départs : la saison 5 de Peaky Blinders pourrait être la dernière de la série (rien de sûr cependant) et donc particulièrement meurtrière.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 31/01/2018

Copié

Pour vous :