Tom Hardy aurait perdu plus de 2 millions d'euros pour développer Taboo

L'acteur réclame une redevance sur les futures ventes digitales et de DVD.

taboo-feat

©️ BBC/FX

Le drame historique Taboo, cocréé par Tom Hardy, son père Chips Hardy et Steven Knight (Peaky Blinders), a de bonnes audiences sur la BBC. Les épisodes 2 et 3 ont attiré jusqu'à quatre millions de téléspectateurs sur chaîne britannique selon NME et le succès critique est également au rendez-vous pour cette série très (parfois trop) appliquée, bien produite et sublimée par la caméra de Kristoffer Nyholm (The Killing). Mais en dépit de ce triomphe, Tom Hardy a laissé un investissement à perte pour le moment.

Publicité

Pour la série, Tom Hardy a fondé la "Taboo Production Ltd", une société de production en charge de gérer les finances pour développer le show. Une source anonyme a révélé à The Sun que 10,4 millions de livres auraient servi à la production de Taboo. Or, les recettes de la série atteindraient difficilement les 8,4 millions de livres, entraînant un déficit de 2 millions de livres (environ 2 334 000 euros).

"Peu importe qui vous êtes et combien d'argent vous valez, 2 millions de livres c'est beaucoup d'argent jeté par la fenêtre. C'est la première grosse série que Tom [Hardy] a supervisée de lui-même. Il l'a écrite, il l'a produite et il joue dedans, c'était donc sûr qu'il allait rencontrer certaines difficultés."

La source anonyme a également ajouté auprès du tabloïd anglais que Tom Hardy avait insisté auprès de la BBC pour récupérer une partie des pertes via les ventes de DVD et des services de streaming/téléchargement légaux. Taboo sera également diffusée en Espagne, au Portugal et en Russie, ce qui devrait aider à renflouer les comptes via la vente de droits de diffusion.

Publicité

Bref, cette histoire devient très méta quand on sait que James Keziah Delaney, le personnage incarné par Tom Hardy dans la série, est lui aussi à la recherche d'un héritage financier conséquent. Espérons que ces difficultés financières ne viennent pas entacher la motivation et la détermination de Steven Knight et de Tom Hardy, qui aimeraient voir Taboo évoluer pendant encore deux autres saisons.

Par Adrien Delage, publié le 26/01/2017

Copié

Pour vous :