Teaser : Castle Rock ou le Stranger Things de Stephen King et J.J. Abrams

Et bientôt, les deux univers se retrouveront dans un crossover façon Alien vs. Predator, où les Demogorgons viendront tabasser les Langoliers.

Un an après la fin de 11.22.63, Stephen King, J.J. Abrams et la plateforme Hulu s'unissent de nouveau pour une mystérieuse série limitée intitulée Castle Rock. Les lecteurs de l'écrivain américain reconnaîtront le nom d'une ville imaginaire située dans le Maine, apparaissant dans plusieurs de ses ouvrages (Dead Zone, le recueil de nouvelles Brume, La Part des ténèbres...). Et comme on pouvait l'imaginer, Castle Rock sera une série d'anthologie appartenant intégralement à l'univers étendu du maître du fantastique.

Publicité

Selon Hollywood Reporter, le show piochera dans les œuvres de Stephen King dont les aventures se déroulaient dans la ville de Castle Rock. Chaque saison suivra sa palette de personnages, de thématiques fantastiques et d'intrigues qui s'emboîteront toutes pour former une grande histoire. Quant à J.J. Abrams, il est rattaché au projet en tant que producteur exécutif. Le réalisateur de Star Wars VII connaît assez l'atmosphère des années 1980 et le cinéma fantastique pour avoir réalisé le long-métrage Super 8, créé la série Fringe et produit 11.22.63.

Des effluves de Stranger Things

Très peu d'informations ont filtré sur cette série qui devrait sortir fin 2017 sur Hulu. Le trailer diffusé reprend les codes d'un générique d'introduction de série, exposant le "casting" et une ambiance des plus sinistres. Les titres qui s'affichent tout au long de la séquence renvoient en fait aux œuvres de Stephen King et à ses plus célèbres histoires : Ça ("Pennywise"), Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank ("Shawshank State Prison"), Misery ("Annie Wilkes"), Shining, l'enfant lumière ("Danny Torrance") ou encore Salem.

Si on pense au Village de M. Night Shyamalan à la vue de l'énigmatique message posté sur le compte Twitter de Bad Robot, la société de production fondée par J.J. Abrams, les fans de Stranger Things voient davantage en Castle Rock une réponse d'Hulu au hit de l'été 2016 de Netflix. Les veines rouges du trailer évoquent d'ailleurs les racines noires et xénomorphes présentes dans le Monde à l'envers où s'aventurent Jim et Joyce.

Publicité

Stranger Things faisait la part belle aux références du genre fantastique, les bouquins de Stephen King en tête. De plus, l'auteur américain a toujours reconnu être un grand fan de la série créée par les frères Duffer. L'année 2017 sera définitivement très fructueuse pour l'écrivain, qui planche déjà sur deux adaptations de La Tour sombre pour le cinéma et le petit écran. Un remake de Ça est également prévu pour le début de l'automne 2017.

Reste à voir si J.J. Abrams, Stephen King et Hulu décideront finalement de diffuser Castle Rock à partir du mois d'octobre 2017. Ils concurrenceraient ainsi directement la sortie de la saison 2 de Stranger Things, dont le lancement est attendu pour Halloween prochain.

Par Adrien Delage, publié le 20/02/2017

Copié

Pour vous :