Trailer : Iris s’improvise justicière dans The Flash et notre monde s’écroule

Qu’a-t-on fait au dieu de la Force véloce pour mériter ça ?

Face aux critiques des fans, l’ex-showrunner de The Flash, Andrew Kreisberg, avait promis d’en finir avec les antagonistes aussi rapides que Barry Allen, types Savitar et Zoom. Depuis cette déclaration, il a été accusé de harcèlement sexuel par 19 personnes et remercié par les studios Warner Bros. au cours de la diffusion de la saison 4. En attendant de lui trouver un remplaçant, Greg Berlanti est revenu superviser sa série aux côtés des producteurs Robert Rovner et Jessica Queller, qui viennent officiellement de passer en mode roue libre : Iris West va devenir un speedster le temps d’un épisode.

Publicité

Au même titre que Laurel Lance dans Arrow et anciennement Hawkgirl dans Legends of Tomorrow, la fiancée de Barry Allen fait partie de ces personnages détestables au sein de l’Arrowverse. Les petites copines du héros, reléguées au rang de faire-valoir ou servant au "quart d’heure drama" dans les séries DC de la CW, ont la sale habitude de casser le rythme (et le moral) de nos justiciers. L’équipe créative de The Flash a donc décidé de donner des super-pouvoirs à Iris dans l’épisode "Run Iris, Run" pour remédier à cet archétype nauséabond, et ça sent déjà la catastrophe propulsée à la vitesse de la lumière.

Entre son passage par la case prison et son sacrifice pour la Force véloce, Barry était déjà trop peu présent dans sa propre série en saison 4. Pour ne rien arranger, le vilain Melting Pot va accidentellement switcher l’ADN du couple et ainsi transférer les capacités du bolide à Iris en attendant que l’équipe de S.T.A.R. Labs pallie ce problème. Le temps de l’épisode, elle devra donc assurer la protection de Central City alors que le plan de Clifford DeVoe continue de se mettre en place en trame de fond.

Dans la série, Iris devient ainsi la deuxième femme la plus rapide du monde après Jesse Quick de Terre-2. Si on apprécie la volonté des scénaristes de diversifier le cast des justiciers du show, pourquoi ne pas introduire un nouveau personnage ultrarapide plutôt que de customiser une Iris West-Allen que la fan base ne porte pas franchement dans son cœur ? Entre le costume risible d’Elongated Man, le départ de Captain Cold et l’arrivée de "Flash Iris", cette quatrième saison du bolide rouge n’a ni queue ni tête.

Publicité

En France, la saison 4 de The Flash est disponible en US+24 sur MYTF1VOD.

Par Adrien Delage, publié le 08/03/2018

Copié

Pour vous :