Trois séries fraîches à rattraper cet été sur Netflix

Que vous soyez cigale ou fourmi, binge-watcher compulsif ou sériephile pointilleux, voici trois petites perles, dénichées sur Netflix, qui devraient vous combler.

#1. Jane the Virgin

960

Ne vous laissez pas induire en erreur par ses atours un peu kitsch et rose bonbon, Jane the Virgin, créée par Jennie Snyder Urman d'après la telenovela Juana la Virgen, est tout sauf une niaiserie ! C'est bien simple, on pourrait écrire un pavé sur ses héroïnes, trois générations de femmes Villanueva qui vivent sous le même toit et dont les idéaux s'entrechoquent parfois – d'ailleurs, c'est ce qu'on a fait, ici même.

Publicité

Vous ne trouverez pas mieux comme compagnon de plage, au bord de la piscine ou au frais dans l'appartement. Ses couleurs acidulées, son casting pétillant et ses intrigues, tantôt alambiquées (l'influence de la telenovela) tantôt d'une simplicité qui nous va droit au cœur, feront de Jane the Virgin une petite bulle de fraîcheur dans votre été caliente.

#2. Au service de la France

une_au-service-de-la-france-tt-width-1600-height-1067-crop-1-bgcolor-000000-nozoom_default-1-lazyload-0-responsive-1

Si vous aimez OSS 117, cette série devrait vous dérider tout l'été. Au service de la France partage, avec Hubert Bonisseur de la Bath, le même scénariste : Jean-François Halin, rompu à l'exercice de la vanne bien grasse et du gag à répétition. La série, diffusée sur Arte en octobre dernier, raconte les premiers pas du jeune André Merlaux dans les services secrets français en 1960.

Publicité

Administration kafkaïenne, collègues sexistes et réflexions racistes qui fusent, nous voilà embarqué dans cet univers où, selon son auteur, "un vol de trombone serait aussi important qu’une crise à Cuba". Le ton absurde, irrévérencieux et décalé d'Au service de la France devrait vous garantir quelques malaises si vous regardez la série en famille mais surtout, une bonne tranche de rire... jaune.

#3. Wet Hot American Summer: First Day of Camp

Wet hot

Tout est dans le titre. Avec cette série, pas finaude pour un sou mais sacrément décomplexée, l'été sera chaud... et mouillé. Bienvenue au Camp Firewood, une colonie de vacances pas comme les autres où défilent les plus grandes stars de la comédie US. Cerise sur le gâteau, comme nous sommes dans les années 1980, ils ont tous le look et les coiffures qui vont avec.

Publicité

Bradley Cooper, Elizabeth Banks, Paul Rudd, Amy Poehler, Kristen Wiig, Jon Hamm, Chris Pine ou encore Jason Schwartzman se succèdent pour animer les vacances de nos gentils campeurs. Les gamins qu'ils sont chargés de garder, eux, vont découvrir la vie loin de leurs parents et les premiers émois amoureux auprès de ces adulescents parfaitement inadaptés. Déjà culte.

Cet article a été rédigé par la rédaction de Biiinge, dans le cadre de notre partenariat avec Netflix.

Par Delphine Rivet, publié le 06/07/2016

Copié

Pour vous :