Ubisoft est chaud pour développer une série Assassin's Creed avec Netflix

Sauf que le studio pense plutôt à protéger son entreprise qu'à divertir les foules. Explications.

assassinscreed

Michael Fassbender incarnera l'un des tueurs d'Assassins Creed dans le film du même nom. (©️ 20th Century Fox)

Le studio Ubisoft, numéro 3 mondial du jeu vidéo, veut se lancer dans le contenu vidéo. C'est en tout cas l'annonce qu'a faite Yves Guillemot, le président et PDG de l'entreprise, lors d'une conférence de presse relayée par le Business Insider. Ubisoft possède des franchises de jeu vidéo lucratives, pleines d'action et de scénarios complexes. La recette parfaite pour en tirer une série type blockbuster capable d'attirer les foules. On pense tout d'abord à Far Cry et Watch Dogs, ou aux plus anciennes comme Tom Clancy et Rayman.

Publicité

Pourtant, le studio semble avoir jeté son dévolu sur la saga Assassin's Creed. Durant la conférence de presse, Yves Guillemot a ainsi précisé avoir entamé des discussions avec Netflix. On voit d'ici vos têtes tout excitées à comparer les productions Marvel/Netflix aux potentielles œuvres Ubisoft/Netflix. Sauf qu'aucun détail supplémentaire n'a été apporté, et il pourrait très bien s'agir d'une série animée.

Bras de fer avec Vivendi

L'année dernière, Ubisoft était le numéro 1 du jeu vidéo sur le marché français et cette croissance devrait se poursuivre en 2017. Le problème, c'est que l'un de ses actionnaires majeurs, Vivendi, ne cesse de grignoter des parts de son capital. Lundi 7 novembre 2016, alors qu'Ubisoft fêtait ses trente ans d'existence, la multinationale française appartenant à Vincent Bolloré a encore un peu plus étendu son emprise sur le studio. Selon Le Monde, Vivendi possède désormais près du quart d'Ubisoft.

Pour répondre à cette offensive, la société de jeux vidéo procède à une stratégie de diversification de ses contenus, en investissant dans des productions vidéo. Ainsi, elle s'assure de protéger une partie de ses biens, dont ferait partie une potentielle série Assassin's Creed ou tout autre projet sériel adapté de ses principales franchise, afin de ne pas se faire avaler par Vivendi. Le studio est donc en plein bras de fer financier avec Bolloré pour garder son indépendance. En attirant de nouveaux actionnaires, Ubisoft pourra empêcher Vivendi de racheter ses actions.

Publicité

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Ubisoft a choisi Netflix pour ce projet sériel. La plateforme américaine est un concurrent direct du Groupe Canal+, entreprise appartenant à Vivendi. En bref, la guerre des assassins silencieux vient de commencer et le scénario s'annonce alléchant.

En attendant, les fans d'Assassin's Creed se rendront dans les salles obscures dès le 21 décembre pour découvrir le long-métrage homonyme, porté par Michael Fassbender.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 08/11/2016

Copié

Pour vous :